fbpx
X
Faire un don

Projet de la semaine – Ukraine

Aide à 144 religieuses de l’archidiocèse de Lviv qui hébergent des déplacés de guerre

Depuis le déclenchement de la guerre le 24 février 2022, plus de 12 millions d’Ukrainiens ont été déplacés. Plus de quatre-vingts pour cent d’entre eux sont des femmes et des enfants. La plupart d’entre eux ont fui en direction de la partie occidentale de l’Ukraine. De là, certains sont partis à l’étranger, mais beaucoup sont également restés dans la région parce qu’ils espèrent rentrer chez eux dès que possible ou parce qu’ils ne savent pas où aller.

Dans l’archidiocèse de Lviv, toutes les communautés de religieuses ont ouvert leurs monastères pour accueillir les réfugiés et leur fournir protection et assistance. Ce sont 144 religieuses de 23 différentes communautés qui y travaillent actuellement. Certaines d’entre elles ont dû fuir d’autres parties du pays et ont dû s’installer chez leurs consœurs. Maintenant, elles sont toutes au service de ceux qui ont tout perdu et qui sont souvent désespérés.

Par exemple, dans la paroisse Saint-Michel de Lviv, les Servantes de Marie Immaculée ont accueilli des réfugiés de Marioupol, Kharkiv, Kiev, Zaporojie et d’autres localités de l’est de l’Ukraine dans les locaux de l’orphelinat paroissial qu’elles dirigent. Au total, ils sont une trentaine. Les religieuses s’occupent d’eux et elles ont mis à leur disposition un logement digne, leur fournissant des repas, des vêtements, des produits d’hygiène et cosmétiques. Elles les aident aussi à s’y retrouver dans les démarches administratives. Enfin, les religieuses essaient d’aider les enfants à surmonter les expériences traumatisantes qu’ils ont vécues.

La prière, espace de ressourcement fondamental

Les réfugiés ne sont pas non plus abandonnés du point de vue spirituel. Les religieuses racontent : « Le soir, nous prions le chapelet dans la chapelle de notre monastère avec les habitants de notre maison. Et quand les sirènes d’alarme retentissent et que les gens sont forcés de se mettre à l’abri au sous-sol contre la menace de frappes aériennes, nous les accompagnons. Nous prions avec eux le Rosaire et le chapelet de la Divine Miséricorde afin que la divine providence soit une protection pour nous tous. C’est surtout un cœur nouveau et un esprit nouveau que le Seigneur veut nous donner à tous — et la prière devient un espace où il est possible de s’ouvrir à la lumière de Dieu ».

Les Servantes de Marie Immaculée s’occupent aussi des réfugiés dans leur autre couvent, situé à Krysowice, près de la frontière. Elles leur permettent de passer la nuit chez elles et leur fournissent des soins médicaux. Elles accueillent également des médecins et d’autres volontaires venus de Pologne pour aider.

Nous soutenons les 144 religieuses des 23 différentes communautés de l’archidiocèse de Lviv au moyen d’une aide d’urgence totale de 108 000 dollars afin qu’elles puissent continuer à aider ceux qui ont tout perdu.

Merci de nous aider à les aider !

Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents