X
Faire un don

Qui sommes-nous?

Aide à l’Église en Détresse soutient
les chrétiens dans
le monde entier : notre histoire.

L’histoire de l’Aide à l’Église en Détresse s’enracine dans l’après deuxième Guerre mondiale. L’Europe est alors en ruine; un million de personnes sont déplacées ou bien ont fui, souvent sans-abries et touchées par la famine.

Dans ces heures sombres naît ce qui deviendront la vie et l’oeuvre du père Werenfried van Straaten. En 1947, il fonde l’organisation Ostpriesterhilfe (Aide à un prêtre de l’Est), de laquelle naîtra l’organisme de charité Soutien à l’Église derrière le Rideau de Fer, qui deviendra finalement en français l’Aide à l’Église en Détresse, aussi connue sous son nom allemand – Kirche-in-Not-, ou bien encore ACN, Aid to the Church in Need.

Pensez aux jeunes qui consacrent leur vie à Dieu, pour le servir, lui et les plus petits.

Son association a organisé du secours alimentaire et donné des vêtements à des millions de réfugiés d’Allemagne de l’Est, en leur apportant également un soutien spirituel en cette période de crise. Au début, la tâche semblait presque impossible – surtout si l’on considère que ceux à qui il demandait des dons avaient été eux-mêmes victimes de l’occupation allemande en Belgique et aux Pays-Bas.

Dans ses appels passionnés, le père Werenfried prêchait l’amour fraternel et la réconciliation, ce qui a finalement déclenché une vague de soutien. Comme la plupart des gens avaient très peu d’argent, ils ont donné de la nourriture, y compris du lard. Donc, en peu de temps, le père Werenfried fut connu comme le Père au lard.

La charité comme foi concrètement vécue

Sous la direction du père Werenfried, l’organisation caritative catholique Aide à l’Église en Détresse a réussi à démarrer de nombreux projets d’aide uniques. Par exemple, des prêtres avec des sacs à dos ont été envoyés en moto et en voiture VW Beetles dans des provinces éloignées. Ajoutons aussi les camions de chapelle qui ont été envoyés comme églises mobiles auprès des personnes déplacées.

La camaraderie entre le personnel et les bénévoles est tout simplement merveilleuse, et cela rend notre travail d’autant plus intéressant.

Lorsque la guerre froide a commencé dans les années 50, l’organisation caritative a lancé une campagne sans précédent pour soutenir l’Église catholique persécutée dans les pays situés derrière le Rideau de fer. Dans les années 1960, les programmes d’aide ont été étendus à l’Afrique, à l’Asie et à l’Amérique latine.

Grâce aux centaines de milliers de bienfaiteurs de l’Aide à l’Église en Détresse, les dons annuels s’élèvent désormais à plus de 165 millions de dollars pour cette organisation maintenant active dans le monde entier. Cette réussite prouve une fois de plus que la charité pratique naît d’une foi vécue.

Une organisation caritative pontificale d’envergure mondiale

Suite à notre inclusion, sous l’égide du Vatican, comme organisme de charité pontificale, notre Secrétariat général en Allemagne et nos 23 bureaux nationaux ont réussi à construire un pont unique entre les bienfaiteurs et les personnes dans le besoin.