fbpx
X
Faire un don

Projet de l’AED – Inde

30 000 Bibles dans la langue khasi

Le nord-est de l’Inde n’est relié au reste du pays que par un étroit corridor. De ce fait, cette partie du pays est isolée et est l’une des régions les plus pauvres et les plus sous-développées de l’Inde. La majorité de la population vit dans les zones rurales et appartient à des minorités ethniques défavorisées.

Aujourd’hui, il y a 15 diocèses catholiques dans la région. Bien que l’Église catholique n’y soit représentée que depuis environ 125 ans, et même à peine depuis quelques décennies dans certaines régions, elle s’est montrée capable d’unir les différentes ethnies, traditions et cultures. Ce n’est pas l’Église d’un groupe ethnique particulier, mais de tous.

Beaucoup de fidèles font partie du groupe ethnique des Khasis. Ils vivent dans des zones de montagne reculées, traversées par de vastes vallées et forêts. Autrefois, les Khasis croyaient aux esprits et vénéraient leurs ancêtres. Mais depuis l’arrivée des missionnaires catholiques, beaucoup de gens ont été enthousiasmés par la Bonne Nouvelle du Christ. Vivre vraiment leur foi et l’approfondir est important pour eux. Leur désir de connaître les Saintes Écritures est particulièrement grand.

Grâce à l’aide des bienfaiteurs de l’Aide à l’Église en Détresse (AED-ACN), des Bibles en langue khasi ont déjà pu être distribuées dans de nombreuses églises. Cependant, il n’y en a pas eu assez, compte tenu de l’énorme demande et du fait que l’impression originale est désormais totalement épuisée. Les fidèles participent activement à l’apostolat biblique, et les familles qui ont déjà une Bible se rassemblent pour lire les Saintes Écritures et prier avec elles. Il est fréquent que plusieurs familles se réunissent pour étudier la Bible. L’Église locale organise également des séminaires bibliques au niveau des diocèses et des paroisses. La catéchèse se concentre également sur les Saintes Écritures.

Hélas, beaucoup de fidèles attendent encore de recevoir une Bible. Mais dans cette région éloignée et sous-développée, l’Église est tout aussi pauvre que ses fidèles, et la pandémie a aggravé la situation financière. On nous a donc demandé d’aider à imprimer 30 000 Bibles. Au total, il faudrait 88 155 $. Certaines Bibles sont destinées aux fidèles du même groupe ethnique vivant de l’autre côté de la frontière, au Bangladesh.

Mgr Victor Lyngdoh, de l’archidiocèse de Shillong, qui a demandé de l’aide au nom des autres diocèses de la région, nous a écrit : « Votre soutien sera certainement d’une grande aide dans nos efforts pour rendre l’utilisation de la Bible encore plus populaire parmi les personnes qui parlent le khasi. Que Dieu vous bénisse tous ! ». Qui veut bien nous aider ?

Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents