X
Faire un don

Projet de la semaine – Burundi


Un centre pastoral dans le diocèse de Muyinga

Le Burundi se trouve en Afrique de l’est et c’est l’un des pays les plus pauvres et les plus sous-développés au monde. Dans son histoire récente, il a été le théâtre de crises nationales, de massacres, de troubles sanglants et de conflits. Des centaines de milliers de personnes sont mortes ou ont fui. C’est surtout la guerre civile de 1993 à 2005 qui a laissé – encore aujourd’hui –, de profondes blessures dans la société ainsi que chez les individus.

Les Sœurs de Marie de Schoenstatt

Les Sœurs de Marie de Schoenstatt travaillent au Burundi depuis 1962. Au début, elles se consacraient principalement aux soins des malades et à l’assistance aux pauvres. Ensuite, elles se sont engagées de plus en plus en pastorale des familles, des jeunes et des femmes, étant donné que les besoins d’aide aux familles et d’accompagnement des jeunes devenaient de plus en plus importants. La catéchèse et l’approfondissement de la foi sont également d’une urgente nécessité. En effet, l’Église est jeune et dynamique, mais des éléments de paganisme se mêlent encore souvent à la pratique de la foi. Les fidèles ont besoin d’aide et de formation religieuse.

Entre-temps, plusieurs centaines de groupes d’enfants, d’adolescents, de mères, de femmes célibataires, d’universitaires et d’étudiantes dont les membres veulent grandir dans la foi et y puiser la force et l’inspiration pour une vie réussie se sont constitués sous la direction des religieuses. 

Pourquoi un centre ?

Depuis trois ans, trois religieuses autochtones travaillent dans le diocèse de Muyinga, dans le nord du pays. Cette partie du pays est encore plus pauvre que le sud. Les religieuses ne se découragent pas : elles se retroussent les manches et se mettent au travail. Pour l’instant, elles occupent un très petit logement, inapproprié, et elles devront bientôt le quitter car le propriétaire souhaite le réaffecter pour un autre usage.

Or, elles ont non seulement besoin d’un logement pour elles-mêmes, mais aussi et surtout de locaux appropriés pour travailler en groupe. Sans salles pour organiser des réunions et des événements, elles ne peuvent pas travailler.

C’est pourquoi les religieuses ont décidé de créer un centre pastoral où se dérouleront les réunions de groupe, les retraites, les ateliers et autres événements. Elles ont également prévu un jardin pour que les participants puissent se retirer dans le silence ou que des réunions de travail en plein air puissent avoir lieu.

Nous voulons soutenir ce projet à hauteur de 300 000 $.

Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents