fbpx
X
Faire un don

VOYAGER AVEC L’AED – SERBIE/RUSSIE

VOYAGER AVEC L’AED est le titre de l’infolettre qui sera diffusée chaque vendredi sur notre blogue. Cette nouvelle hebdomadaire sera pour nous l’occasion de vous faire connaître tantôt les besoins de soutien qu’a l’Église, tantôt les projets que nous avons réalisés, et ce, dans les pays du monde entier.

Aujourd’hui:  Serbie/Russie

________________________

Serbie

Montage de la cuisine au foyer pour prêtres âgés de Kikinga

20080902_001
©AED/ACN Mgr Ladislav Nemet, évêque de Zrenjanin

Mgr Ladislav Nemet, évêque de Zrenjanin, a été confronté, il y a quelques années, au défi de devoir aider les prêtres devenus vieux et malades après un long service. Il ne pouvait ignorer ce problème qui sera dorénavant de plus en plus pressant. Étant donné que jusqu’à présent il n’y avait dans le diocèse qu’une seule maison de retraite, entièrement pleine et inadaptée aux prêtres retraités, l’évêque a décidé de construire une autre maison de retraite.

Dans la ville de Kikinda, à la frontière de la Roumanie, il a trouvé une maison vacante dans laquelle les Sœurs de l’Amour Divin avaient vécu jusqu’en 1993  avant de céder leur bâtiment à la paroisse. Grâce à l’aide de l’Aide à l’Église en Détresse, la maison a pu être transformée. Elle contient également une petite chapelle sous la toiture, qui sera aussi à la disposition des résidents et du voisinage pour la célébration de l’Eucharistie.

En plus des vieux prêtres, des sœurs âgées sont également censées y être hébergées à un autre étage. Par ailleurs, des locaux pour les soins de jour des nécessiteux sont prévus au rez-de-chaussée, en collaboration avec le diocèse et la Croix Rouge de Serbie. Étant donné que le Centre doit également être financièrement rentable, un autre bâtiment doit être construit dans lequel les personnes âgées de la ville de Kikinda pourront être logées.

Le Centre pourrait ainsi être inséré dans le système social public et pris en charge. Ce serait aussi une bénédiction pour les habitants de la ville, car les personnes âgées doivent actuellement attendre deux ans avant d’avoir une place dans une maison de retraite. Désormais, presque tout est prêt, il ne reste plus qu’à monter la cuisine. Pour cela, Mgr Ladislav Nemet nous a demandé de l’aide, et nous lui avons promis 21 400 dollars.

____________________________________

Russie

Les conséquences du soutien à la pastorale des prisons de l’Église orthodoxe

ACN-20140422-07618
©AED/ACN

L’Église orthodoxe est l’une des rares institutions de Russie qui fasse du bien aux prisonniers. L’Aide à l’Église en Détresse soutient la pastorale des prisonniers par une aide à la construction de chapelles et la fourniture de littérature religieuse.

Le Père Igor, aumônier à la prison de Nijni-Novgorod, a baptisé près de 400 détenus depuis 1998. Tout a commencé très modestement : « Quand nous avons commencé la pastorale dans la prison, nous n’avions qu’un petit local dans la buanderie pour prier. Nous avons acheté de la peinture et avons peint les murs. Les prisonniers qui avaient des dons artistiques ont ensuite peint des icônes sur les murs. J’entendais en confession dans une pièce séparée.

J’ai rapidement pu observer beaucoup de changements dans les âmes. Six mois plus tard, une partie d’entre eux se réunissait déjà de façon autonome pour la prière du matin et du soir. Lorsque j’arrivais le dimanche pour célébrer la messe, ils s’étaient préparés à se confesser et à recevoir la Sainte Communion en jeûnant et priant au cours de la semaine. »

ACN-20140423-07680
©AED/ACN

Le Père Igor déplore le fait que certaines personnes qui ont effectivement beaucoup de talents et de dons qu’ils pourraient utiliser au profit de la société, prennent une mauvaise pente et utilisent mal leur intelligence et leurs talents. Il impute cela au vide spirituel qui règne chez beaucoup de gens. Le temps passé en prison, avec un accompagnement pastoral, est pour beaucoup une chance de revenir sur la bonne voie.

Bon nombre d’anciens prisonniers dont le Père Igor s’est occupé pendant des années ont entretemps été libérés. Il est toujours en contact avec certains d’entre eux. Il les a mariés, a baptisé leurs enfants et plusieurs d’entre eux viennent à l’église le dimanche. Certains qui ont construit avec succès une nouvelle existence professionnelle, soutiennent même financièrement le travail de l’Église et sont devenus de véritables bienfaiteurs.

Le Père Igor raconte : « En réalité, beaucoup de délinquants sont bien disposés à l’égard de l’Église. D’après mon expérience, dans leur péché, ils pensent beaucoup au sens de la vie. Les gens pour qui tout va bien pensent souvent qu’ils n’ont pas besoin de Dieu. » Aussi surprenant que cela puisse paraître à première vue, c’est pourtant ce que dit Jésus dans l’Évangile : « Ce ne sont pas les bien-portants qui ont besoin du médecin, mais les malades ».

________________________________________________

https://secure.acn-aed-ca.org/fr/
Si vous êtes intéressé à contribuer une aide financière pour ce projet, veuillez téléphoner au: (514) 932-0552 poste 226

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents