fbpx
X
Faire un don

VOYAGER AVEC L’AED – Inde/Philippines

VOYAGER AVEC L’AED est le titre de l’infolettre qui sera diffusée chaque vendredi sur notre blogue. Cette nouvelle hebdomadaire sera pour nous l’occasion de vous faire connaître tantôt les besoins de soutien qu’a l’Église, tantôt les projets que nous avons réalisés, et ce, dans les pays du monde entier.

Aujourd’hui: Inde/Philippines

______________________

Inde

Aide au soutien du presbytère de Kuwakhera

AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

Inde-ACN-20140331-06635
©AED/ACN

Kuwakhera, village de l’État d’Uttar Pradesh, situé dans le nord de l’Inde, compte 26 000 habitants. Il y a parmi eux des adeptes de différentes religions et des membres de différentes castes. De nombreux habitants sont des intouchables (dalits) ou font partie des castes inférieures. La plupart des gens sont très pauvres, et très peu d’entre eux savent lire et écrire.

Les familles vivent dans de mauvaises conditions de santé et d’hygiène. Beaucoup effectuent des corvées dans les champs des grands propriétaires fonciers et sont à la merci de leurs maîtres, pour le meilleur et pour le pire. Ils n’ont pas voix au chapitre et sont sans droits. La situation des femmes est particulièrement difficile.

À la paroisse catholique de St-Marien, trois prêtres et quatre religieuses s’occupent des détresses des fidèles. Ils rendent régulièrement visite aux familles afin de les aider par tous les moyens possibles dans leurs besoins. Par ailleurs, ils aident les enfants à se former scolairement. « La plupart des enfants sont bons à l’école », se réjouit le curé, le père Lyju Gautam. La pastorale est toutefois particulièrement importante. On ne s’y prendra jamais trop tôt !

Inde- ACN-20140331-06636
©AED/ACN

L’une des sœurs dirige un groupe des « amis de l’enfant Jésus » et plus de 40 enfants sont engagés dans ce groupe. « Nous voulons que la foi des enfants repose sur des bases solides », dit le prêtre. Par ailleurs, les religieuses s’occupent tout particulièrement des femmes qui, auparavant, connaissaient à peine leur dignité. L’adoration eucharistique quotidienne, la prière du Rosaire avec les familles et une catéchèse intensive font également partie de la vie paroissiale. L’organisation des grandes fêtes par les fidèles est si magnifique que les hindous et les musulmans souhaitent aussi y assister.

Il y a cependant un problème actuellement: le presbytère a grandement besoin d’être rénové. Dans deux ou trois ans, il ne sera plus habitable. Or, au cœur de la vie de foi et des activités paroissiales, la présence du prêtre est vitale auprès de ses fidèles. C’est pourquoi le prêtre, avec confiance, nous a demandé de l’aide. Nous lui avons promis 14 600 $.

 ____________________________

 Ou cliquez sur ce lien:

https://secure.acn-aed-ca.org/fr/
Si vous êtes intéressé à contribuer une aide financière pour ce projet, veuillez téléphoner au: (514) 932-0552 poste 226

_______________________________

Philippines

700 Bibles pour les enfants du bidonville de Caloocan-City

AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

Philpipines-ACN-20140310-05944
©AED/ACN

L’allégresse des enfants était sans fin, quand le Père Eduardo de Haza a apporté avec lui les cadeaux tant désirés. Grâce à l’aide de nos bienfaiteurs, le missionnaire a pu distribuer 700 Bibles de l’enfant en Tagalog, la langue nationale.

Philippines-ACN-20140310-05943
©AED/ACN

Il y a beaucoup d’enfants dans sa paroisse de Caloocan-City qui compte 70 000 fidèles et qui est située dans un vaste bidonville de la grande banlieue de la capitale Manille. Les gens vivent entassés dans de misérables cabanes de tôle ondulée. Ils vivent de la collecte et du tri des déchets, mais la paroisse est vivante. Chaque année, plus de 1 300 filles et garçons se préparent à faire leur première communion. Par ailleurs, il y a une chorale d’enfants, un groupe des « jeunes amis de Jésus », un groupe de servants d’autel et bien plus encore. Les Bibles de l’enfant représentent une aide qui est bienvenue pour la catéchèse.

Le Père Werenfried van Straaten, fondateur de l’Aide à l’Église en Détresse, a écrit à propos des enfants : « Dieu est l’ami de ces petits. L’émotion qui nous envahit lorsque nous découvrons une lueur du paradis perdu dans leurs yeux n’est qu’un pâle reflet de ce que le Seigneur ressent quand il voit se refléter dans leurs âmes immaculées la pureté de son être propre. Ils sont frais comme des fleurs de printemps et transparents comme la rosée du matin. Il a sa joie en eux. C’est pourquoi il désire qu’on laisse venir à Lui les petits auxquels le Royaume des cieux appartient. »

Dans la paroisse de Caloocan-City, les 700 Bibles de l’enfant aident maintenant à amener les enfants à Jésus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents