X
Faire un don

VOYAGER AVEC L’AED – Colombie

VOYAGER AVEC L’AED est le titre de l’infolettre qui sera diffusée chaque vendredi sur notre blogue. Cette nouvelle hebdomadaire sera pour nous l’occasion de vous faire connaître tantôt les besoins de soutien qu’a l’Église, tantôt les projets que nous avons réalisés, et ce, dans les pays du monde entier.

Aujourd’hui: Colombie

______________________

AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

Aide à la subsistance pour 16 Clarisses

Colombie-ACN-20140602-09446
©AED/ACN

À Popayán, dans le sud-ouest de la Colombie, vivent des Clarisses. Depuis que sept sœurs ont quitté le couvent en raison des nombreuses vocations, il y a deux ans, pour fonder un autre couvent ailleurs en Colombie, il reste 16 sœurs dans le couvent Sainte-Claire à Popayán. La plus âgée a fait ses vœux perpétuels il y a 74 ans. Elle a 94 ans. La plus jeune – une postulante – a à peine 17 ans.

En crise permanente

Année après année, des dizaines de jeunes colombiennes et colombiens ont décidé de vivre au service des autres, comme prêtres, religieux et religieuses. Il y a 96,7 % des quelque 46 millions de colombiens qui sont chrétiens et un tiers d’entre eux participe régulièrement à la vie de l’Église. Le nombre de vocations est élevé, mais les ecclésiastiques, religieuses et responsables pastoraux sont très utiles, vu qu’en Colombie les gens subissent une crise permanente : la police, l’armée, les cartels de la drogue et la guérilla se livrent sans cesse des batailles inextricables qui, d’après les estimations, ont fait environ 40 000 victimes rien que dans les années 1990. L’Église répond aux dévastations et à la violence par l’amour et la réconciliation, et prend particulièrement soin des populations démunies des zones rurales.

Colombie-ACN-20140602-09463
©AED/ACN

Les sœurs du couvent Sainte-Claire prient quotidiennement pour leur entourage marqué par une grande pauvreté. Et la situation économique de la région s’est encore aggravée après un hiver particulièrement rigoureux ! Non seulement la population souffre de la pauvreté, mais les religieuses doivent aussi se battre pour leur subsistance quotidienne.

La Prieure Maria Leticia de l’Enfant Jésus nous a expliqué que les revenus que le couvent tirait de la vente de pâtisseries, de la broderie de vêtements liturgiques et de la fabrication de bougies et d’autres objets, n’étaient pas suffisants. Elle demande humblement un soutien financier pour protéger les 16 sœurs. Il faudrait 2 300 $ pour parvenir à joindre les deux bouts. L’Aide à l’Église en Détresse (AED) soutient les Clarisses de Popayán depuis des années et souhaiterait encore les aider cette année.

Des sœurs d’une valeur inestimable

La communauté religieuse exerce une grande attraction et de nouvelles jeunes femmes arrivent sans cesse pour prendre le voile. Un nouveau couvent a ainsi pu être fondé il y a à peine deux ans, tant les nouvelles venues étaient nombreuses. « Nous nous concentrons sur le Christ pauvre, humble et crucifié, à l’exemple de Saint-François et de Sainte-Claire d’Assise, qui ont vécu l’Évangile », disent les sœurs pour se présenter. Leur quotidien est structuré par la prière contemplative, le silence, la vie communautaire, la joie, la pauvreté et le travail. Leur vie est faite de prière.

Colombie-ACN-20140602-09460
©AED/ACN

Pour le diocèse, ces sœurs cloitrées sont d’une valeur inestimable – leur présence est un témoignage de foi vécue dans un environnement empreint de misère et de violence. Les autochtones rendent visite aux sœurs et leur donnent même le peu qu’ils ont. La présence des sœurs se transforme ainsi en charité mutuelle et la communauté colombienne elle-même devient un « centre caché, mais performant de la mission et de l’Église », selon la formule du fondateur de l’AED, le Père Werenfried. Pour ce dernier, le « Saint et le spirituel dans un monde qui perd le sens du sacré » est rendu visible à travers les frères et sœurs contemplatifs.

Comme les autres communautés contemplatives, les sœurs offrent leurs difficultés, dans leur couvent, pour le bien de l’Église universelle et de leurs frères humains. Dans la prière, elles aident l’Église, les prêtres, et tous ceux qui souffrent. Ne laissons pas tomber les sœurs, avec leur incroyable confiance en Dieu et leur foi vécue ! Elles répondront par un don inestimable en priant pour vos préoccupations personnelles.

__________________________________________

Ou cliquez sur ce lien:

https://secure.acn-aed-ca.org/fr/
Si vous êtes intéressé à contribuer une aide financière pour ce projet, veuillez téléphoner au: (514) 932-0552 poste 226

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents