fbpx
X
Faire un don

VOYAGER AVEC L’AED est le titre de l’infolettre qui sera diffusée chaque vendredi sur notre blogue. Cette nouvelle hebdomadaire sera pour nous l’occasion de vous faire connaître tantôt les besoins de soutien qu’a l’Église, tantôt les projets que nous avons réalisés, et ce, dans les pays du monde entier.

Argentine

Success Story : Soutien à la pastorale des jeunes du diocèse d’Añatuya


ARGENTINA / AÑATUYA 13/00188Pastoral activities for young peopL’Église en Argentine, patrie du Pape, a besoin d’aide. Le pays est dominé par des crises politiques, économiques et sociales. De vastes couches de la population sont pauvres. La détresse en a conduit beaucoup dans les bras des sectes qui les séduisent par leur argent et leurs grandes promesses.

Ce sont surtout les personnes les plus faiblement enracinées dans leur foi catholique, et peu familiarisées avec les vérités de la foi, qui sont le plus facilement victimes de ces sectes. Cela représente un défi majeur pour l’Église catholique. L’Église d’Argentine assume ce défi, bien que le manque flagrant de prêtres et les distances parfois énormes à parcourir dans les différents diocèses compliquent sa tâche.

 

Le diocèse d’Añatuya, l’un des plus pauvres du pays, se trouve à environ 200 km de la capitale provinciale, Santiago del Estero, dans le Nord-Ouest de l’Argentine qui est sec et assez stérile. Le revenu annuel moyen s’élève ici tout juste à 300 pesos, soit environ 53 $ par mois. Le chômage atteint un taux aussi bas que 65 %. Cela fait de nombreuses années que l’Aide à l’Église en Détresse (AED) soutient le travail de l’Église catholique dans le diocèse.

Ce dernier s’étend sur une vaste zone de 68 000 km², mais n’a une population que de 120 000 habitants, dont environ 85 % de catholiques. La région est aride, les infrastructures sont mauvaises et les voyages représentent des défis, surtout pendant la saison des pluies. Les 33 prêtres du diocèse sont heureux lorsqu’ils peuvent se rendre au moins une fois par mois dans chaque paroisse pour y célébrer la messe.

Des activités de toutes sortes

ARGENTINA / AÑATUYA 13/00188 Pastoral activities for young peop

Des milliers d’enfants et de jeunes gens qui ne sont pas encore acquis à la foi ni à l’Église vivent aussi dans ces paroisses. Des activités leur sont proposées dans les paroisses (par exemple à Los Juríes, Huachana et Tucumán) ainsi que dans les écoles. Il est question des problèmes sociaux et des valeurs chrétiennes quand des camps de jeunes et des olympiades sont organisés pour aborder, par exemple, les problèmes d’alcool et de drogues dans la société.

Ce sont en revanche des questions spirituelles qui sont abordées quand environ 300 jeunes accomplissent, par exemple, un pèlerinage à Matará, visitent le lieu de pèlerinage de Huachana, se rassemblent à Quimilí pour la Pentecôte, ou quand les jeunes filles participent à des journées de retraite sur le thème des vocations à Tintina.

Six fois par an, des rencontres de trois jours et des ateliers – non mixtes entre les garçons et les filles – permettent la formation de moniteurs dans les domaines de la catéchèse et de l’étude de la Bible. Compte tenu du manque de prêtres, ils jouent un rôle important de démultiplicateurs. Un autre cours de deux jours est destiné à 80 responsables de groupes de jeunes. De grandes rencontres de jeunes ont aussi lieu à Añatuya et Monte Quemado.

Toutes ces activités coûtent de l’argent. Il faut payer la nourriture, les transports, le matériel de travail. Les jeunes participants, les prêtres et l’évêque remercient du fond du cœur les donateurs de l’AED pour les 15 880 $ qu’ils ont offerts pour financer ces programmes. Il s’agit là d’un investissement dans l’avenir de l’Église de ce diocèse. « C’est incroyable de voir arriver des jeunes qui rayonnent autant de joie et qui désirent non seulement partager avec d’autres et apprendre à se connaître les uns les autres, mais aussi qui sont toujours conscients que c’est le Christ qui au centre », nous relate l’un des organisateurs. Et Mgr Adolfo Uriona de nous écrire : « Que Dieu vous bénisse ainsi que tous les bienfaiteurs pour tout le bien que vous faites à l’Église en détresse partout dans le monde. Je vous remercie pour votre solidarité. »

faire-un-don

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents