X
Faire un don

URGENCE AU LIBAN

Nouvelles récentes!
  • L’AED augmente son programme d’aide aux chrétiens touchés par l’explosion du 4 août à Beyrouth à un total de 7,25 millions de dollars!
  • Immédiatement après la catastrophe,  nous avons fourni une première aide d’urgence de 362 500 à 5880 familles.
  • Maintenant nous sommes concentrer sur la reconstruction et la réhabilitation des infrastructures des diverses communautés et rites chrétiens du Liban.
  • Nous avons toujours besoin de vous!
  •  

Selon des partenaires de l’AED au Liban, les pères Abdo et Nassif, après la longue crise économique et le coronavirus, le Liban se retrouve sous-équipé pour faire face à l’urgence de la crise, provoquée par la double explosion survenue à Beyrouth, et pour assurer l’aide rapide et nécessaire à la population, pour répondre à ses besoins fondamentaux.

En plus des nombreuses pertes humaines, les dommages matériels sont incalculables. La fermeture du port, engendré par les dégâts causés par l’explosion amènera inévitablement de fortes hausses des prix des denrées alimentaires, aggravant les difficultés déjà dramatiques de ce pays toujours en souffrance.

Les nombreux réfugiés syriens, soit environ 1,5 millions de personnes depuis le début du conflit en Syrie en 2011, seront probablement les premiers à être touchés par l’impact économique de cette catastrophe.
Plusieurs quartiers chrétiens de Beyrouth, notamment Gemmayzeh et Achrafieh, sont dévastés, une dizaine d’églises sont gravement endommagées et de nombreuses familles se retrouvent sans abri.

Le cardinal Béchara Boutros Raï, patriarche maronite d’Antioche, s’est adressé hier au monde entier avec une communication touchante : « Au nom de l’Église au Liban […] j’en appelle aux organisations caritatives des différents pays, afin qu’ils aident les familles libanaises à guérir leurs blessures et reconstruire leurs maisons. »

Par conséquent, l’AED a décidé de débloquer une aide d’urgence de 362 500 $ pour venir au secours de centaines de milliers de familles chrétiennes, brutalement privées de leur maison et de tout moyen de subsistance. Par l’intermédiaire des Églises locales avec lesquelles notre organisme est étroitement en contact, des colis alimentaires et des médicaments seront distribués aux plus nécessiteux. Aussi, nous vous remercions à l’avance de l’aide que vous pourrez apporter à nos frères et sœurs.