fbpx
X
Faire un don

Un prêtre a été tué lors d’une attaque contre une paroisse dans le nord du Nigeria

Le père Isaac Achi aurait été brûlé par des inconnus armés, et son assistant, le père Colins Omeh, aurait été blessé par balle. Des rapports ont également fait état de l’enlèvement d’un autre prêtre dans le sud du Nigeria ce dimanche.

Père Isaac Achi

Une résidence paroissiale a été attaquée le dimanche 15 janvier dans l’État du Niger, au Nigeria, entraînant la mort d’un prêtre et la blessure d’un second.

Selon les informations transmises à l’Aide à l’Église en Détresse (AED) par des sources ecclésiastiques locales, un grand nombre d’hommes armés ont pris d’assaut la maison des prêtres de la paroisse de Saint-Pierre et Saint-Paul à Kafin Koro, dans le diocèse de Minna, et l’ont incendiée. La résidence des prêtres est située à la sortie de la ville, qui se trouve à mi-chemin entre Minna et Abuja, et où la présence catholique est importante. L’attaque s’est produite aux premières heures du dimanche matin.

Les mêmes sources affirment que les assaillants avaient pour objectif de kidnapper le curé.
« En raison de la dimension et de la durée de l’attaque, nous pouvons dire qu’elle a été planifiée et organisée », a déclaré le contact local de l’AED. Des photos et une vidéo reçues par l’œuvre pontificale montrent l’ampleur de l’attaque et les dégâts causés par l’incendie.

Selon les médias, le père Isaac Achi a réussi à contacter des proches, qui ont alerté la police, mais lorsque les autorités sont arrivées, elles n’ont pas pu aider les prêtres.

Les rapports sont contradictoires sur ce qui s’est passé exactement, et l’AED attend toujours des détails supplémentaires, mais certains rapports dans les médias disent qu’après avoir tenté pendant une heure d’entrer dans la résidence, les hommes armés ont arrosé l’extérieur de la maison avec du carburant et y ont mis le feu. Le père Colins Omeh, qui se trouvait également dans le presbytère, a essayé de fuir la maison, mais a été abattu. Le père Isaac Achi n’a pu quitter la maison et a été brûlé à l’intérieur.

La mort du père Isaac Achi est le deuxième meurtre d’un prêtre catholique au cours des deux premières semaines de 2023. Au Burkina Faso, le père Jacques Yaro Zerbo a été assassiné au Burkina Faso le 3 janvier.

Selon la presse nigériane, le père Achi avait déjà survécu à un attentat à la bombe en 2011.

Le même jour, la presse nigériane a publié des informations sur l’enlèvement d’un prêtre à Omu Ekiti, dans le gouvernement local d’Oye-Étiki, au sud du Nigeria. Le père Michael Olofinlade, du diocèse d’Etiki, est le premier prêtre catholique à être enlevé au Nigeria en 2023.

Ces dernières années, le Nigeria est devenu un lieu particulièrement dangereux pour le clergé catholique. En 2022, quatre prêtres ont été assassinés dans le pays, et 28 ont été kidnappés.

L’Aide à l’Église en Détresse demande des prières pour le repos du père Isaac, pour la guérison du père Colins, et pour la communauté catholique locale et le diocèse, qui ont été profondément affectés par l’incident. Elle prie également pour la sécurité et la libération rapide du père Olofinlade.

*Mise à jour le 18 janvier : L’AED souhaite remercier tous les bienfaiteurs pour leurs prières pour le Père Michael, qui a été libéré après trois jours de captivité.

Articles récents