fbpx
X
Faire un don

Ukraine – Kharkiv : l’évêque fait état d’attaques contre des bâtiments résidentiels

Mardi, « Nous avons donc nous aussi reçu un de ces “cadeaux” », dit Mgr Pavlo Honcharuk

Kharkiv est l’une des villes ukrainiennes les plus visées par les tirs. Mardi, un missile a frappé la maison de l’évêque catholique romain, Mgr Pavlo Honcharuk, faisant un trou dans le toit, mais personne n’a été blessé. « Nous avons donc nous aussi reçu un de ces “cadeaux” », déclare l’évêque dans une courte vidéo qu’il a envoyée à l’œuvre pontificale internationale Aide à l’Église en Détresse (AED)

Malgré les dégâts, le travail à la curie diocésaine se poursuit sans relâche : des femmes préparent des repas chauds (Photo de couverture) qui sont apportés dans deux stations de métro voisines où des centaines de personnes se sont réfugiées.

Les évêques catholiques et orthodoxes rendent visite aux blessés

Selon un message du diocèse de Kharkiv-Zaporijia, pour échapper aux attaques croissantes, Mgr Honcharuk s’est réfugié dans une cave avec environ 40 autres personnes, dont l’évêque Mytrofan de l’Église orthodoxe ukrainienne. Ensemble, les deux évêques visitent les blessés à l’hôpital et participent à la distribution de nourriture. La guerre a rendu possible cette coopération œcuménique.

Mgr Honcharuk accueille des gens à la curie diocésaine depuis le début des attaques contre l’Ukraine.

Par ailleurs, Mgr Honcharuk parle de dégâts importants et de nombreux morts dans d’autres parties de la ville. Les images de l’attaque au missile sur la place de la Liberté, dans le centre de Kharkiv, ont fait le tour du monde. Un bâtiment administratif a été détruit et plusieurs personnes auraient été tuées.

Des bâtiments résidentiels fortement endommagés et « Beaucoup de gens ont été tués. »

L’armée russe a affirmé à plusieurs reprises qu’aucune cible civile en Ukraine ne serait attaquée. Pourtant, une deuxième vidéo envoyée à l’AED montre des immeubles d’habitation gravement endommagés qui, selon l’évêque, se trouvent en face d’une usine détruite. « Il s’agissait d’appartements. Toutes les fenêtres ont été soufflées. Beaucoup de gens ont été tués. Les câbles aériens d’une ligne de bus ont également été détruits », dit-il, choqué.  Il y a plusieurs voitures brûlées dans la rue, on peut voir les cratères laissés par les explosions. Seul un vieil homme erre dans les environs, et l’évêque l’exhorte à faire attention. Dans la vidéo, on peut également voir Mgr Honcharuk regarder à l’intérieur d’une voiture : « Il y a eu des tirs ici, il y a du sang partout », dit-il.

La situation à Kharkiv et ailleurs continue de se détériorer. Face à l’escalade de la crise, Aide à l’Église en Détresse (AED) soutient les prêtres et les religieux ukrainiens afin qu’ils puissent poursuivre leur travail pastoral et caritatif. En outre, elle fournit une aide d’urgence aux quatre exarchats gréco-catholiques et aux deux diocèses latins de l’est de l’Ukraine, couvrant Kharkiv, Donetsk, Zaporijia, Odessa et la Crimée. L’AED demande également des prières pour la paix en Ukraine.

Et vous, aiderez-vous l’AED à aider ceux et celles qui aident ?
Pour faire un don, cliquez sur l’image ci-dessous. Merci !

Articles récents