fbpx
X
Faire un don

Ukraine – Des prêtres ont perdu leur maison à la suite d’un bombardement du sanctuaire de Rudky

L’AED soutient la reconstruction de la maison des prêtres bombardée pendant la guerre

Bien que la plupart des attaques aient lieu dans l’est de l’Ukraine, les troupes russes n’ont pas cessé d’attaquer l’ouest du pays. Des prêtres ont aussi fait l’expérience de ce que signifie tout perdre à la suite de la guerre. C’est le cas des prêtres du sanctuaire marial de Rudky, à une cinquantaine de kilomètres de Lviv.

Photo d’archive : la guerre en Ukraine est entrée dans son septième mois.

Sauvé par des funérailles

Le 22 mars à 4 h 30, la ville de Rudky a subi une attaque de missiles. La maison paroissiale a pris feu. L’appartement de deux chambres dans lequel vivait père Andriy Pekanec, vicaire du sanctuaire, était au dernier étage. Providentiellement ce jour-là, il était sorti à l’occasion des funérailles de son oncle, sinon il aurait difficilement pu s’échapper du grenier.

En quelques heures, l’incendie a complètement détruit la voûte en bois et toutes les pièces du grenier. Une crèche de Noël très précieuse qui était conservée dans le grenier a également été brûlée. Comme si l’incendie ne suffisait pas, la tentative d’extinction de l’incendie a provoqué des inondations aux premier et deuxième étages, où se trouvaient des bureaux, des salles de catéchèse et l’appartement où vivait le père Yuriy Vasylenko, curé de la paroisse. Le toit et les pièces ont brûlé jusqu’aux fondations et avec eux tous les meubles et les biens des prêtres.

Vénération de Marie, Mère de Dieu

Rudky a été érigée en paroisse en 1400 et le sanctuaire remonte au XVIIIe siècle. La paroisse de rite latin compte environ un millier de croyants, bien que le sanctuaire soit visité et aimé aussi par les gréco-catholiques et les orthodoxes. L’église est un lieu d’accueil et de coexistence pour tous les chrétiens. En 2021, on a célébré le centenaire du couronnement de l’image miraculeuse qui est vénérée dans la basilique, sous la dévotion de la Mère de Dieu de Rudky.

En mars, le séminaire de Vorzel a été pillé par des soldats russes.

Solidarité de la population et des bienfaiteurs de l’AED

Heureusement, les prêtres du sanctuaire ont trouvé rapidement refuge dans la maison de leurs fidèles. « Nous avons immédiatement ressenti un grand soutien », a déclaré le père Yuriy à Aide à l’Église en Détresse (AED). Tout ce qui s’est passé est pour lui un témoignage de l’unité de sa communauté et de la façon dont s’est développée la solidarité parmi les fidèles.

Les dégâts ont été estimés à environ 127 500 $. Avec l’aide d’artisans et de paroissiens, la rénovation du presbytère a commencé immédiatement. En raison des pénuries et des difficultés économiques causées par la guerre, l’AED s’est immédiatement jointe à cet effort et a décidé d’appuyer une partie des travaux afin que les deux prêtres puissent rentrer chez eux le plus rapidement possible.

Séminaire de Vorzel : les soldats russes ont endommagés et pillés le séminaire en mars dernier.

« En règle générale, la phase de reconstruction des structures ecclésiales, extrêmement coûteuse, ne commence qu’après la fin des hostilités. Mais pour des raisons d’urgence, il y a des projets de construction en Ukraine que nous pouvons et que nous devons encourager », explique Regina Lynch, directrice de projet de l’AED.

En plus de la maison paroissiale de Rudky, Mme Lynch cite l’aide de l’AED pour l’acquisition d’objets liturgiques pour le séminaire du Sacré-Cœur de Jésus à Vorzel et les travaux de rénovation de son bâtiment, endommagé et dévasté lors de l’invasion des troupes russes au début de la guerre.

Si vous désirez soutenir cette reconstruction, cliquez ci-dessous.

Articles récents