fbpx
X
Faire un don

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Tanzanie –  l’histoire d’une belle réussite

des missels destinés aux religieuses

La congrégation des Sœurs du Cœur immaculé de Marie, dites les Bene-Mariya, a été fondée au Burundi en 1956. Son objectif est d’aider les familles à vivre dans l’esprit du Christ et à prendre exemple sur la Sainte Famille de Nazareth. Les religieuses travaillent surtout avec des mères, car celles-ci constituent le « cœur » de la famille et elles en marquent particulièrement l’esprit.

En plus de cet accompagnement, les religieuses se consacrent à la formation de catéchètes, enseignent elles-mêmes le catéchisme dans les établissements scolaires et les paroisses, dirigent des groupes dans les communautés et préparent des couples à recevoir le sacrement du mariage.

Bene-Mariya est une congrégation missionnaire. Cela signifie que les religieuses sont prêtes à quitter leur pays et à se rendre là où l’Église les demande. Présentement, les membres de la congrégation œuvrent non seulement au Burundi, mais aussi en Tanzanie, au Tchad, en France et en Italie.[/vc_column_text][vc_column_text]Pas assez de missels

Pour aider les autres à vivre dans l’esprit du Christ, les religieuses doivent elles-mêmes vivre dans cet esprit et entretenir une profonde relation individuelle avec Jésus-Christ. Elles ont donc une vie de prière intense, fondée dans la vie personnelle et la vie en communauté.

En Tanzanie, la communauté s’agrandit très rapidement. Actuellement, elle compte 33 jeunes novices, et d’autres jeunes filles veulent rejoindre la congrégation. Au total, 92 religieuses de la congrégation vivent en ce moment en Tanzanie. Toutefois, il n’y a pas suffisamment de missels pour les novices, ce qui est un problème puisque la prière communautaire est pratiquement impossible sans ces missels. Les religieuses ont donc sollicité notre aide, et nos bienfaiteurs ont fait don de 1 650 dollars pour l’achat de soixante nouveaux missels. À présent, les religieuses sont bien préparées pour accueillir les nombreuses nouvelles vocations. Elles sont très heureuses et prient pour tous ceux qui les ont soutenues ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents