fbpx

Aide a l’Église en Détresse Tag

 

Vues d’ailleurs – Prix d’Excellence 2017 de l’Améco

09.11.2017 in Mario Bard, Radio Ville Marie, Radio VM, République démocratique du Congo, Voyagez avec AED, Vues D'ailleurs

Rediffusion de l’émission Vues d’ailleurs du 24 octobre 2016

République Démocratique du Congo (RDC)

cri du coeur pour une terre meurtrie

 

Gaston Mumbere est l’auteur du livre La cloche ne sonnera plus à l’église de Butembo-Béni. L’auteur relate les difficultés extrêmes qui sont rencontrées par les citoyens de l’Est de la RDC, là où la corruption, l’appât du gain et le manque total de compassion font d’une terre fertile un lieu guerre et de massacres.

À écouter attentivement, ce vendredi 16 h, et mercredi le 15 novembre à 13 h 30.

L’Église est de plus en plus attaquée parce qu’elle ose dénoncer. Ici, un séminaire vandalisé en 2017.

Cette émission a été nommée Meilleure émission de radio pour les Prix d’Excellence 2017 de l’Améco, l’Association des médias catholiques et oecuméniques. Merci à Radio VM d’être une radio pour les sans voix, et merci aux bienfaiteurs et bienfaitrices de l’Aide à l’Église en Détresse (l’AED) de rendre en partie possible cette émission et de répondre ainsi à l’une de ses missions principales : Informer! 

 

 

Lien vers de l’information écrite en août 2016 – Agence Présence-Info – et toujours d’actualité. 

Projet de la semaine de AED : Soutien à la subsistance pour des religieuses en Ukraine

25.10.2017 in Adaptation Mario Bard, PROJETS AED, Religieuses, Subsistance, Ukraine, Voyagez avec AED

Ukraine

Soutien à la subsistance pour des religieuses

 

Les 35 religieuses gréco-catholiques de l’archéparchie de Kiev font un travail inestimable. Elles sont membres de six communautés religieuses différentes et interviennent dans des domaines variés.

 

Par exemple, elles préparent les enfants à la première communion et à la confession, dirigent des chorales et elles sont responsables de la décoration et de la propreté de leurs églises paroissiales respectives. Elles instruisent dans la foi les enfants, les adolescents et les adultes, conduisent des cercles bibliques et elles organisent des journées de réflexion pour les jeunes filles et les adultes, ainsi que des camps d’été pour les enfants. Par ailleurs, elles rendent visite aux malades et aux personnes âgées dans leurs foyers ou à l’hôpital, les réconfortent et prient avec eux. Certaines religieuses s’occupent aussi des travaux domestiques du séminaire.

 

Baptême en prison : aide pour  35 religieuses dans l’archeparchie de Kyiv en 2016

 

Leur travail est extrêmement important, car beaucoup de gens en Ukraine ressentent un vide intérieur. À l’époque soviétique, il était officiellement interdit d’avoir la foi. Maintenant, les gens sont à la recherche de Dieu et veulent approfondir leur connaissance de la foi. Certains parents veulent éduquer leurs enfants religieusement, mais ils connaissent peu de choses à ce sujet. Les évêques, les prêtres et les religieux sont unanimes ; le désir de Dieu ne cesse de grandir et les gens demandent une véritable catéchèse et une prise en charge pastorale.

 

Afin de soutenir le travail des religieuses, nous avons promis une contribution de 7 592 dollars pour assurer leurs frais de subsistance.

 

 

Merci de votre générosité envers celles qui nourrissent la foi chrétienne de tant de gens !

 


 

Vues d’ailleurs – mercredi 11 octobre 2017

06.10.2017 in AED Canada, Haiti, Mario Bard, Radio Ville Marie, Radio VM, Voyagez avec AED, Vues D'ailleurs

Cette semaine, à Vues d’ailleurs, écoutez l’Église du monde!

Vues d’ailleurs, mercredi 11 octobre, à 19 h

Haïti – 1re partie
regard sur une mission et un pays

Pologne, 2016 : deux jeunes Haïtiens participent, grâce à l’AED, aux Journées Mondiales de la Jeunesse.

Sœur Kesta Occident – 50 ans de vie religieuse en 2018 ! – a terminé son mandat comme animatrice générale (supérieure) des religieuses de la congrégation de Sainte-Croix. D’origine haïtienne et « première femme du sud » à diriger la congrégation, elle nous parle de son expérience à la tête de sa communauté pendant 12 ans, à l’heure du retour vers de nouveaux défis dans son pays d’origine.

Vues d’ailleurs est diffusée sur les ondes de Radio VM, en collaboration avec Aide à l’Église en Détresse.

L’émission est diffusée tous les mercredis à 19 h, et en rediffusion le vendredi à 16 h et le mercredi à 13 h 30.
(Animation et recherche : Mario Bard.)

Projet de la semaine AED: une maison pour les missionnaires Oblats à Madagascar

04.10.2017 in ACN Canada, ACN International, Adaptation Mario Bard, AFRIQUE

Projet réussi de l’AED à Madagascar


une maison pour les missionnaires Oblats de Toamasina

 

À Toamasina sur l’île de Madagascar, les missionnaires oblats sont ravis de leur nouvelle maison qui a été construite grâce à l’aide de nos bienfaiteurs. Elle leur offre maintenant un toit, un espace sécuritaire et un endroit de rassemblement pour les paroissiens. Un autre projet réussi pour l’AED.

 

Depuis 1988, les « Oblats de la Vierge Marie » ont la responsabilité de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes, dans la deuxième plus grande ville de Madagascar. L’église et le presbytère avaient été construits dès 1924. Puis ces deux bâtiments ont été gravement endommagés par les aléas de la météo et les ravages du temps. Les pères ont tout d’abord rénové l’église, par leurs propres moyens. En forte croissance, la paroisse qu’ils administrent avait bien esoin d’un endroit digne pour adorer Dieu et célébrer la messe.

 

 

Par contre, l’urgence d’avoir littéralement un toit sur la tête est également devenue très importante, car le toit de l’ancienne résidence a été presque arraché par un cyclone ; l’eau pénétrait à l’intérieur et détruisait les éléments de la structure de bois. De plus, le bâtiment était devenu inadapté parce qu’il n’offrait aucune sécurité et que des étrangers pouvaient facilement y pénétrer, ce qui représentait un risque élevé ; les agressions et les vols commis à l’encontre de prêtres et de religieuses, sont malheureusement plus élevés qu’ailleurs à Madagascar. Par ailleurs, il n’y avait pas assez de place pour les réunions et d’autres événements paroissiaux.

Les prêtres ont donc décidé de construire une nouvelle maison qui puisse à la fois répondre aux besoins de la communauté et fournir une certaine sécurité, en plus d’ajouter sept pièces supplémentaires qui servent de salles paroissiales : la maison profite donc à toute la paroisse. Nos bienfaiteurs les ont aidés grâce à un don de 43 800 dollars.

Les religieux et les fidèles de la paroisse disent merci et souhaitent à tous ceux et celles qui les ont aidés : « Dieu vous le rende ! »

Faite un don et continuer à faire du bien!

 


 

Irak / Rome : Le Secrétaire d’État du Vatican exige le respect des droits des chrétiens

29.09.2017 in ACN International, Adaptation Mario Bard, AED, AED Canada, Construction, Irak, Persécution, PROJETS AED, Voyager avec l'AED

Irak / Rome

Le Secrétaire d’État du Vatican exige le respect des droits des chrétiens

Faciliter le retour des chrétiens et garantir leur protection 

Lors d’une conférence tenue mercredi et jeudi à Rome et organisée par l’œuvre pontificale Aide à l’Église en Détresse (AED), le Secrétaire d’État a apporté son soutien au retour des chrétiens irakiens dans leurs foyers de la Plaine de Ninive. Le cardinal Parolin a souligné que le Saint-Siège « n’a manqué aucune occasion d’élever la voix en faveur de ces chrétiens, répétant à maintes reprises la nécessité de faciliter leur retour et de leur garantir des moyens de protection appropriés ainsi que le respect de leurs droits ». Le Secrétaire d’État a remercié Aide à l’Église en Détresse pour « le soutien qu’elle a offert aux nombreuses familles chrétiennes, au cours des trois années qui ont suivi l’invasion du groupe État Islamique, afin de leur permettre de supporter cette situation avec dignité ». Il a également souligné que « beaucoup de choses ont été faites, mais il reste encore beaucoup à faire », et il a demandé que le projet de reconstruction de l’AED, Retour aux racines, soit soutenu. S’adressant à l’AED, il a déclaré : « Ce plan Marshall pour la plaine de Ninive est un autre signe de la préoccupation que vous avez manifestée, de votre conscience de l’urgence du projet, et du caractère remarquable de votre efficacité et de votre organisation ».

Patriarche Louis Raphaël 1er Sako

Sans aucun doute un génocide

Dans son discours, un autre invité, le Patriarche Louis Raphaël 1er Sako, a dénoncé le génocide des chrétiens d’Irak, dont le nombre s’est effondré ces dernières années (à partir de 2003 surtout), pour passer de 1,5 million de personnes à moins de 500 000. « La vraie raison qui sous-tend ce type de discrimination est la haine des musulmans radicaux qui accusent les chrétiens et qui les ont chassés pour effacer notre héritage, détruire nos foyers, et même nous éliminer de la mémoire de l’histoire irakienne. C’est sans aucun doute un génocide ».

À la question de savoir comment la communauté internationale peut empêcher que cette terrible tragédie continue, le Patriarche Sako a répondu : « Nous prions pour que ceux qui tirent les ficelles ouvrent leur esprit et soient réceptifs. [Nous pensons] particulièrement aux États-Unis, qui sont moralement responsables de ce qui se passe en Irak et dans toute la région et qui doivent ‘‘diagnostiquer’’ [et analyser] la réalité. » Le Patriarche a souligné cinq domaines dans lesquels il fallait agir : soutenir l’éducation, agir en politique, sécuriser et stabiliser les zones libérées, fournir une aide humanitaire, et enfin vaincre le fondamentalisme et le terrorisme.

Le nonce apostolique en Jordanie et en Irak, Mgr Alberto Ortega Martin

 

Le nonce apostolique en Jordanie et en Irak, Mgr Alberto Ortega Martin, a pour sa part exposé la « situation complexe de la région », en mentionnant comme exemple « le référendum organisé par le président de la région autonome du Kurdistan irakien, Masoud Barzani, qui s’est tenu le lundi 25 septembre ». L’archevêque a rappelé l’importance des chrétiens dans la région, et a appelé à « faire tout son possible pour protéger les minorités religieuses et encourager l’aide au développement tout en faisant la promotion de la paix. C’est ainsi qu’on ira à la racine du problème pour éviter le drame de l’émigration ».

Photo: Christian Gennari
H.E. Pietro Cardinal Parolin (Le Secrétaire d’État du Vatican ) et Philipp Ozores ( Le Secrétaire Général de ACN International

La Conférence qui a eu lieu à Rome les 27 et 28 septembre est « un appel à la communauté internationale – politiciens, entrepreneurs, ambassadeurs, et autres organisations – à un moment crucial pour parvenir à ce que les chrétiens reviennent sur leur terre », a souligné le secrétaire général de l’AED, Philipp Ozores. « En ce moment, il est crucial d’aider les chrétiens de Ninive à retourner chez eux. D’une part, nous travaillons avec des bienfaiteurs de partout dans le monde afin d’aider nos frères irakiens à maintenir en vie leur espérance. Mais le soutien financier et politique des gouvernements est également indispensable pour reconstruire les villages et assurer les droits des chrétiens. Nous sommes conscients que l’Irak traverse en ce moment une période difficile, mais nous savons que si nous n’aidons pas les chrétiens maintenant, nous ne parlerons plus de cette question dans le futur ».

 

Le bureau canadien de l’organisme international tiendra une campagne de levée de fond et de sensibilisation auprès de ses bienfaiteurs et du grand public dès le mois de novembre pour soutenir cette reconstruction dans la Plaine de Ninive, essentielle à la survie des chrétiens irakiens.  

 


 

Vues d’ailleurs – Écoutez l’Église du monde !

26.09.2017 in AED Canada, Antilles, Haiti, Radio VM, Voyagez avec AED, Vues D'ailleurs

Vues d’ailleurs

Écoutez l’Église du monde !
Sur les ondes de RadioVM

Vues d’ailleurs, mercredi 27 septembre, à 19 h

 

Tremblement de cœur
quand une catastrophe naturelle ébranle jusqu’aux entrailles

 

Sœur Marie-Carmel est une religieuse haïtienne, membre des Petites sœurs de Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus. Fortement ébranlée par le séisme de janvier 2010, sa formation à l’Institut de formation humaine et intégrale de Montréal (IFHIM) lui a redonné des forces insoupçonnées. Conversation avec une femme restaurée qui retourne avec un nouvel esprit dans son pays.

 

Vues d’ailleurs est diffusée sur les ondes de Radio VM,
en collaboration avec Aide à l’Église en Détresse.

(Animation et recherche : Mario Bard.)

 

ATTENTION :
Nouvelles heures, nouveaux jours :

Mercredi 19 h
Vendredi 16 h
Mercredi 13 h 30

 

 

 

 


 

Vues d’ailleurs – Écoutez l’Église du monde !

19.09.2017 in AED Canada, ESPOIR, Mario Bard, PAIX, Radio Ville Marie, Radio VM, Robert Lalonde, Voyagez avec AED, Vues D'ailleurs

Vues d’ailleurs

Écoutez l’Église du monde !
Sur les ondes de RadioVM

Vues d’ailleurs, mercredi 20 septembre, à 19 h

 

D’encre et de chair :
récits pour un monde meilleur!

 

Robert Lalonde, ancien responsable de l’Information au bureau canadien de l’Aide à l’Église en Détresse, lance son premier livre ces jours-ci. Publié chez Novalis, D’encre et de chair est un récit de voyage « chez les bâtisseurs de ponts de paix ». Quel que soit l’endroit visité, Robert Lalonde nous introduit dans des mondes en conflit où pourtant, fleurit un monde meilleur. À cause de qui? Indices lors de cette émission.

 

Vues d’ailleurs est diffusée sur les ondes de Radio VM,
en collaboration avec Aide à l’Église en Détresse.

(Animation et recherche : Mario Bard.)

 

ATTENTION :
Nouvelles heures, nouveaux jours :

Mercredi 19 h
Vendredi 16 h
Mercredi 13 h 30


Pèlerinage de l’AED à Fatima – Prions pour la paix !

15.09.2017 in ACN International, Adaptation Mario Bard, AED, Fatima, Voyagez avec AED

Pèlerinage de l’AED à Fatima

Prions ensemble pour la paix dans le monde

Le risque posé par de « nouveaux pouvoirs et des guerres redoutables » a été évoqué mardi après-midi 12 septembre, par le cardinal Mauro Piacenza, Pénitencier majeur du Saint-Siège, durant une conférence de presse tenue à Cova da Iria, marquant ainsi le début du pèlerinage international de l’organisme international de pastoral et de charité Aide à l’Église en Détresse (AED) à Fatima. 

Königstein/Montréal, vendredi 15 septembre 2017 – Le pèlerinage international est tenu en l’honneur du 70e anniversaire de l’AED et du 50e anniversaire de la première consécration de l’œuvre pontificale de charité à Notre-Dame de Fatima. Le cardinal Piacenza, également président international de l’AED, a voulu souligner à quel point « Fatima et l’AED ont de choses en commun. »

Il a souligné que « Fatima est une lumière de charité super naturelle qui nous soutient toutes les fois que nous tombons », alors que l’AED est une « lumière de charité fraternelle pour ceux qui en ont le plus besoin. »

Parmi ceux qui ont le plus besoin de l’AED, le cardinal estime qu’il est important d’apporter une attention particulière aux chrétiens persécutés, spécialement ceux qui vivent dans les « terres bibliques ». Il a mis en évidence le besoin de préserver une présence chrétienne au Moyen-Orient – spécialement en Irak et en Syrie –, une priorité pour l’organisme en ce moment.

Les liens étroits entre le message de Fatima et l’AED  

Le cardinal Piacenza a également décrit quelques aspects du travail déjà en cours auprès de ces communautés chrétiennes, plus particulièrement dans la « reconstruction de maisons et d’églises » qui, a-t-il souligné, est un « effort œcuménique. »

Étaient aussi présents à la conférence de presse, le secrétaire général international de l’organisme, Philipp Ozores, et la directrice nationale du bureau portugais, Catarina Martins. M. Ozores a souligné que l’œuvre soutient présentement des projets dans 150 pays, un nombre sans précédent, et fait allusion aux liens étroits qui lient l’œuvre internationale et le message donné par Notre-Dame aux enfants bergers il y a cent ans. « Fatima est la clé pour comprendre notre existence », a-t-il déclaré. Mme Martins a quant à elle parlé de « l’importance » de ce pèlerinage et de « l’inspiration que Notre-Dame a été pour nous à travers toutes ces années. » Elle a conclu en en promettant que l’AED « va continuer chaque jour à prier pour la paix dans le monde, tout comme Notre-Dame a demandé de le faire ici. » Le pèlerinage se termine aujourd’hui. 

 

Écrit par Paolo Aido, ACN International
Adaptation française : Mario Bard, AED-Canada

 

 

 

 

 

 


 

Vues d’ailleurs – Écoutez l’Église du monde!

14.09.2017 in AED Canada, Cuba, Mario Bard, Radio Ville Marie, Radio VM, Voyagez avec AED, Vues D'ailleurs

PREMIÈRE DIFFUSION DE LA SAISON AUTOMNE 2017

Vues d’ailleurs

Écoutez l’Église du monde!
Sur les ondes de Radio VM

 

Cuba
au-delà des plages, il y a… 
Invitée : Sœur Margarita, Servante du Saint-Cœur de Marie
Originaire de Cuba

Vues d’ailleurs, première diffusion : Mercredi 13 septembre, 19 h

 

Les Québécois aiment Cuba : ses plages, ses complexes touristiques où la bouffe, l’alcool et le plaisir sont à volonté! Pourtant, la plupart d’entre eux ne vont jamais découvrir ce qu’est la vie quotidienne des gens. Religieuse Servante du Saint-Cœur de Marie, sœur Margarita nous explique le Cuba qu’elle connaît, les défis pastoraux qui se présente à l’Église, et la nécessité de d’abord écouter… C’est un apostolat de l’écoute !

ATTENTION :
Nouvelles heures, nouveaux jours :

Mercredi 19 h
Vendredi 16 h
Mercredi 13 h 30

 


 

Visite du Pape en Colombie

08.09.2017 in ACN International, Adaptation Mario Bard, Amérique du Sud, Colombie, Maria Lozano, Pape François, Voyager avec l'AED

Pape François

en Colombie à un moment décisif

 

Selon Mgr Ettore Balestrero, nonce apostolique en Colombie, la paix, la réconciliation et la justice sociale sont des thèmes importants dans le cadre de la visite du Saint-Père en Colombie. « Un nouveau chapitre s’ouvre à présent dans l’histoire de la Colombie. Tout est possible. Les Colombiens seront les auteurs du nouveau chapitre. Ils l’écriront avec leurs décisions. »

 

Dans une entrevue accordée à l’œuvre pontificale Aide à l’Église en Détresse (AED), le nonce apostolique invite à la prière : « Je voudrais vous encourager à prier Dieu pour qu’il éclaire le Saint-Père. Je vous en prie, priez afin que le pape ouvre le cœur de tous les êtres humains, afin qu’ils soient prêts à accueillir le message du Seigneur et à transformer leur vie après la visite du pape. »

Le Nonce apostolique en Colombie, Mgr Ettore Balestrero.

 

Dans cet entretien accordé à l’AED, le nonce apostolique en Colombie a désigné le voyage du pape François dans ce pays d’Amérique latine comme la « visite d’un ami ». Mgr Balestrero a souligné que le pape « fera comme font tous les amis. Il posera des questions cruciales : que faites-vous de votre vie ? Êtes-vous vraiment heureux ? Quel est le sens de tout ce que vous faites ? » Concernant de précédents voyages pontificaux en Colombie, il a dit : « Le voyage de Sa Sainteté Jean-Paul II, il y a 31 ans, était la visite d’un père. Le voyage du bienheureux Paul VI en 1968 était quelque chose comme la visite d’un professeur venu de loin. Il s’agissait là de l’un des tout premiers voyages pontificaux [en dehors du continent européen]. Quant au voyage du pape François du qu’il effectue du 6 au 10 septembre, il peut être considéré comme la visite d’un ami – un ami qui, bien entendu, est en même temps père et professeur, mais avant tout un ami. Étant lui-même originaire d’Amérique latine, il connaît la Colombie. Il comprend les spécificités colombiennes. »

 

Pèlerin « de la foi, de l’espérance et de la réconciliation »

 

Parmi les endroits où se rendra le pape François, il y a des villes de notoriété internationale comme Bogotá, Medellín et Carthagène des Indes, mais aussi Villavicencio dans les Llanos orientales. Aucun pape ne s’y était rendu jusqu’à présent. La ville est située dans une région qui a été le théâtre de nombreux conflits armés entre la guérilla des FARC et des unités paramilitaires, durant les plus de 50 ans du conflit qui s’est officiellement terminé en septembre 2016. En rapport avec le processus de paix qui se déroule actuellement dans le pays, Mgr Balestrero a souligné l’importance de la visite pontificale à un moment décisif pour l’histoire de la Colombie : « Bien que certains aspects juridiques et sociaux n’aient pas encore été finalisés, la Colombie ferme aujourd’hui un chapitre de son histoire. Simultanément, elle ouvre un nouveau chapitre, où tout est possible. Les Colombiens seront les auteurs du nouveau chapitre. Ils l’écriront avec leurs décisions. La Colombie peut reprendre les aspects positifs des cultures occidentales et des sociétés modernes. Toutefois, elle peut aussi succomber aux contradictions et aux points faibles de ces sociétés ».

Le pape François vient en visite comme un ami.

 

Selon Mgr Balestrero, le Saint-Père vient « en qualité de pèlerin de la foi, de l’espérance et de la réconciliation dans un pays qui, sous maints aspects, se situe dans une phase de transition, et ce, non seulement en raison du processus de paix ». Il est primordial « de reconstruire un pays réconcilié, dont les citoyens s’estiment et se respectent, et où ils font montre de respect à l’égard de Dieu et des êtres humains. »

 

Dans cet entretien, le nonce décrit le peuple colombien comme étant « très cordial, très entrepreneur et travailleur ». Il a également insisté sur l’important fossé social existant en Colombie. « Il y a des gens qui meurent de faim, tandis que d’autres jettent des denrées alimentaires à la poubelle ». Dans ce contexte, il a abordé les contradictions entre les villes très développées, comme Bogotá, Medellín, Cali et Barranquilla, et d’autres régions du pays, où vivent des gens qui ne possèdent presque rien. « Le Saint-Père », poursuit-il, « est le père des riches et des pauvres. Mais il vient ici pour nous rappeler que la Colombie a besoin de l’apport de tous. À travers les mots choisis et dans sa proclamation, le pape met particulièrement l’accent sur ceux qui souffrent. Nous ne pouvons pas vivre sous le même ciel et méconnaître l’autre réalité comme si elle n’existait pas. » En ce sens, le nonce apostolique a profité de cet entretien « pour remercier l’AED de son aide, ce qui a permis de contribuer à la sensibilisation des Colombiens, pour qu’ils perçoivent la souffrance et cette autre Colombie », ainsi que pour « ses efforts afin que le message du pape soit diffusé dans tout le pays et en particulier dans ses zones périphériques. »

Aide à l’Église en Détresse soutient depuis des années l’Église qui sert les plus pauvres en Colombie. Ici, une religieuse du Sacré-Coeur de Jésus et de Marie.

 

Enfin, Mgr Balestrero a invité « à s’associer à la prière et à sacrifier à Dieu quelque chose, ce qui est dur pour nous, afin que la visite pontificale soit couronnée de succès ». Finalement, ce succès dépend de Dieu, car dans l’Église, tout dépend de Dieu. « Je voudrais vous encourager à prier Dieu d’éclairer le Saint-Père. Je vous en prie, priez afin que le pape ouvre le cœur de tous les êtres humains, afin qu’ils soient prêts à accueillir le message du Seigneur et à transformer leur vie après la visite du pape. »

 

Grâce à la générosité de ses bienfaiteurs, l’AED a pu soutenir en 2016 plus de 64 projets en Colombie, avec une enveloppe de plus d’un million de dollars. Ces fonds ont surtout servi à financer la formation de 667 séminaristes originaires de onze diocèses, ainsi qu’à assurer la subsistance de religieuses et de prêtres. Les vicariats apostoliques de Guapi, Puerto Gaitán et Puerto Leguízamo-Solano ainsi que les diocèses en détresse, notamment Quibdó, Istmina-Tadó, Mocoa-Sibundoy et Málaga-Soatá, comptent parmi les régions ayant bénéficié de ces aides.

Une carmélite en prière au monastère de Jésus, Marie et Joseph. Prions pour la réconciliation et la paix en Colombie!

 

Entrevue réalisée par Maria Lozano, ACN International
Adaptation française :  Mario Bard, Aide à l’Église en Détresse Canada