fbpx
X
Faire un don

Syrie : la guerre qui laisse des marques

MARTA - AZIZ
Une délégation de l’Aide à l’Église en Détresse s’est rendue auprès de réfugiés dans la plaine de la Bekaa, à proximité de la frontière syrienne et de Beyrouth, la capitale libanaise. Ils ont pu y observer combien la guerre en Syrie traumatise tout le monde. Aussi, ils sont innombrables à fuir leur patrie et parmi eux, plusieurs à échouer au Liban.

C’est ainsi qu‘à compter de demain, et ce jusqu’au samedi 6 avril inclusivement, nous vous invitons à suivre les journalistes de l’AED vous raconter la terrible situation que vivent les Syriens. Ils ont écrit pour vous des histoires touchantes, des articles éclairants et des communiqués de presse; ils ont même réalisé des entrevues exclusives qui vous révèleront à quel point cette guerre affectent la population au plus profond de leur être.

C’est avec un article intitulé Comme une roulette russe que nous commencerons cette série d’articles. En voici d’ailleurs un extrait:

« Puis soudainement, comme ça, sans s’annoncer, un obus tombe du ciel et lui arrache la vie. Camil s’effondre et son corps, comme une vulgaire poche qu’on aurait lancée sur le trottoir, s‘écrase. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents