fbpx
 

Histoire de succès de l’AED – Zambie

03 Juil 2019, by Amanda in ACN Canada, Adaptation Mario Bard, Construction, PROJETS AED, Séminaristes

Zambie – Histoire de succès de l’AED

Travaux de rénovation au Séminaire Saint-Augustin

La Zambie, contrée enclavée d’Afrique australe, est l’un des pays les plus stables du continent africain. Avec près de 90 pour cent de la population, les chrétiens constituent la majorité des 17 millions d’habitants. Toutefois, il n’y a qu’environ 20 pour cent de catholiques ; la plupart des chrétiens sont membres de diverses communautés protestantes.

L’Église catholique y fait face à des défis majeurs. Ainsi, alors que la vie ecclésiale était autrefois soutenue principalement par des missionnaires étrangers qui recevaient un soutien matériel de leur pays d’origine, ce sont aujourd’hui de plus en plus souvent des évêques et des prêtres originaires du pays qui assurent maintenant les responsabilités.

Pour assurer une présence pastorale réelle et contrer les illusions

Les paroisses s’étendent sur de vastes territoires et les fidèles sont dispersés, sans compter les infrastructures routières qui sont mauvaises à maints endroits. Il serait donc bon d’avoir davantage de prêtres pour être présent auprès d’eux. Parallèlement à cela, des sectes font un prosélytisme actif et attirent beaucoup de monde par des messages de Saluts faciles : elles promettent le succès, la richesse et la santé, ce qui leur permet même de charmer des catholiques ! Elles y parviennent surtout lorsqu’en raison du manque de moyens et des longues distances, la présence pastorale n’est pas assez forte pour que les gens puissent vraiment s’enraciner et se sentir chez eux, dans l’Église catholique.

 

Présentement, il est très souhaitable que l’Église de Zambie ait plus de prêtres. Mais, afin de pouvoir former des prêtres, il faut aussi remplir certaines conditions, et offrir un lieu simple, mais digne. Au séminaire Saint-Augustin de Kabwe, près de 90 jeunes hommes se préparent à être ordonnés prêtres. Cependant, le bâtiment, qui remonte aux années 1950, avait un besoin urgent de rénovation depuis des années. Il y avait des fissures dans les murs, des tuiles tombaient de la toiture, le plafond s’effritait et les canalisations étaient délabrées : tout cela rendait la vie difficile et parfois même dangereuse ! Sans compter les toilettes qui avaient un besoin urgent de rénovation.

Alors, grâce à l’aide des bienfaiteurs de l’AED qui ont fait don de 22 350 dollars, les salles de bains ont été rénovées et la tuyauterie a été remplacée. Les séminaristes remercient du fond du cœur tous ceux qui ont offert leur aide.

https://secure.acn-canada.org/fr/appuyer-aed/

Vous désirez soutenir ce projet ou tout autre projet semblable ? Cliquez sur le bouton ci-dessous, et sélectionner ‘Projet de la semaine’.

Comments

comments