X
Faire un don

Projet de la semaine – Zambie

Du matériel de protection contre la Covid-19 pour les prêtres et les religieux dans trois diocèses

Au cours des premiers mois de la pandémie, il semblait que l’Afrique s’en était tirée relativement bien. Cependant, la deuxième vague frappe particulièrement durement le continent, surtout sa partie sud, avec la propagation de la mutation sud-africaine.

Cela concerne entre autres la Zambie. Depuis décembre 2020, le virus s’y propage fortement, sans que le pays soit suffisamment préparé. Les hôpitaux sont mal équipés, il y a peu de matériel de protection, de capacité de dépistage et de traitements. La plupart du temps, seuls les patients présentant des symptômes forts sont testés. D’autres personnes infectées ne sont pas détectées et peuvent ainsi propager librement le virus. Jusqu’à présent, le vaccin n’est guère disponible.

La situation s’aggrave

La Conférence épiscopale de Zambie tire la sonnette d’alarme, car il y a des décès et des pathologies graves parmi les prêtres et les religieux. En janvier, Mgr Moses Hamungole, évêque de Monze, est mort de la Covid-19. Il avait à peine 53 ans. Les prêtres et les religieux sont exposés à un risque élevé d’infection, car ils ne peuvent pas s’isoler mais sont en contact étroit avec les fidèles dont ils s’occupent. Par ailleurs, les religieuses travaillent souvent directement comme infirmières. Ce qui est particulièrement inquiétant, c’est que des cas d’infection ont été constatés parmi les prêtres, non seulement dans les centres urbains densément peuplés, mais aussi dans des zones rurales plus reculées. Personne ne s’y attendait. Plusieurs paroisses ont dû être temporairement fermées, car tous les prêtres étaient infectés.

Protection pour 538 âmes dévouées

Il est nécessaire de doter les prêtres et les religieux de matériel de protection : masques et visières de protection, désinfectants et vêtements de protection sont d’une urgente nécessité, mais coûtent très cher. Les problèmes économiques que pose la pandémie touchent également l’Église. En effet, la limitation des offices liturgiques et la fermeture des écoles entraînent également une diminution des revenus, pourtant vitaux pour les paroisses. Les évêques de Zambie ont donc demandé l’aide de l’AED afin de pouvoir acheter du matériel de protection pour les prêtres et les religieux des diocèses les plus touchés par la pandémie. Nous voudrions les aider rapidement, car il est à craindre que la saison plus fraîche qui commence en Zambie en avril n’entraîne une nouvelle augmentation des cas d’infection.

En Zambie, pendant la pandémie, nous avons aidé 1486 prêtres et religieuses dans 10 diocèses, pour un montant total de 101,100 dollars pour l’achat de matériel de protection.

Actuellement, nous avons promis à 538 prêtres et religieux des diocèses de Chipata, Kabwe et Kasama un total de 36,900 dollars afin qu’ils soient protégés du virus pendant leur travail, et qu’ils protègent aussi les autres d’une éventuelle contamination.

Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

L’AED répond à la lutte contre la COVID-19 dans le monde entier. Lire d’autres histoires ici.

Articles récents