fbpx
X
Faire un don

Projet de la semaine : Succès de l’AED en Russie Intentions de messe pour 43 prêtres du diocèse de Saint-Joseph, Irkutsk, Russie

Avec une superficie de 10 millions de kilomètres carrés, le diocèse de Saint-Joseph à Irkoutsk est plus grand que le Canada tout entier (9,985 millions de kilomètres carrés). Bordé par la Chine, l’océan Pacifique et l’Alaska, il s’étend sur sept fuseaux horaires différents. Cette vaste région ne compte que 52 000 catholiques, alors qu’au Canada, selon un recensement de 2011, 12,81 millions de Canadiens adhèrent à la foi catholique. Ce vaste territoire est actuellement desservi par 43 prêtres dans ce seul diocèse. Au Canada, pour à peu près le même territoire, nous avons 7 000 prêtres travaillant dans 73 diocèses. Donc, comme vous pouvez l’imaginer, le seul territoire à couvrir signifie qu’ils sont confrontés à d’énormes défis.

Le climat est extrême et rivalise avec les territoires du Grand Nord canadien ; les températures hivernales descendant souvent à 50 c en dessous de zéro. Dans certains endroits, c’est même encore plus froid. Yakutsk, par exemple, connaît des températures polaires allant jusqu’à -70 c, ce qui en fait la ville la plus froide du monde. L’hiver dans cette partie de la Russie dure presque 9 mois et, tout comme dans notre nord, de nombreux endroits ne voient que très peu de lumière du jour pendant ces mois. Divers groupes autochtones vivent encore dans cette région, dont beaucoup pratiquent encore le chamanisme, bien que la plupart soient aujourd’hui chrétiens.

Les pères salésiens ont une mission à Yakutsk et une autre dans la ville d’Aldan, à environ 500 km de là. Chaque semaine, les salésiens d’Aldan rendent visite aux Yakoutes catholiques qui vivent dans un certain nombre de villages environnants. Il y a aussi d’autres endroits, parfois à des centaines de kilomètres, où ils ne peuvent se rendre qu’une fois par an.

Comme eux, les autres prêtres diocésains doivent parcourir de très longues distances pour rencontrer les communautés catholiques dispersées et leur apporter les Saints Sacrements. Ils doivent travailler dans les conditions les plus difficiles et dépendent pour leur survie de collectes et d’intentions de messe données par les catholiques locaux. Mais ces personnes sont elles-mêmes très pauvres et ne peuvent pas faire grand-chose pour soutenir leurs prêtres.

Par conséquent, les intentions de messe que nous leur envoyons leur sont d’une aide précieuse. L’année dernière, grâce à votre aide, nous avons pu soutenir ces 43 prêtres avec des intentions de messe pour une valeur totale de 36 000 dollars.

Le Père Włodzimierz Siek, vicaire général du diocèse, a écrit à l’AED au nom de ses collègues prêtres pour vous remercier, vous, leurs bienfaiteurs, de cette aide essentielle.

« Cela nous fait prendre conscience que nos bienfaiteurs participent directement à notre apostolat, et cela nous réchauffe le cœur de penser que nous ne sommes pas seuls en tant que prêtres dans ces vastes étendues de Sibérie. Le froid glacial du dehors et la neige profonde semblent alors moins effrayants. Je vous remercie tous sincèrement de vous associer à notre apostolat et de participer à notre ministère par votre soutien. Nous prions pour vous tous, ainsi que pour nos fidèles catholiques. Que Dieu vous récompense pour votre générosité ! »

Articles récents