fbpx
X
Faire un don

Projet de la semaine : rénover et agrandir une chapelle

Sri Lanka – Aide pour rénover et agrandir une chapelle pour les travailleurs de plantations

La paroisse de Maliboda Daraniyagala compte 53 familles catholiques qui travaillent comme journaliers dans les plantations de thé de la région. Comme leurs collègues travailleurs des plantations, principalement hindous, ils sont originaires d’Inde. L’Église catholique se soucie du bien-être des travailleurs des plantations, qu’ils soient chrétiens ou hindous ; elle soutient les personnes dans le besoin. 

Le travail dans ces plantations leur rapporte très peu. Les logements dans lesquels ils vivent sont très exigus, obligeant souvent jusqu’à douze familles à partager une seule toilette.

Au Sri Lanka, le travail des enfants dans ces conditions déplorables est très courant. Il est donc hors de question pour la plupart d’entre eux d’obtenir une éducation. Dès qu’un enfant est assez âgé pour atteindre les feuilles des buissons, il est envoyé dans les plantations. Quand il pleut, il n’y a pas de travail pour la famille. Et, si les gens ne travaillent pas, cela signifie qu’ils n’ont pas d’argent.

Les familles catholiques au Sri Lanka accordent une grande importance à leur foi. « Elles témoignent de l’amour du Christ et vivent ensemble en harmonie », explique le père Sanjeewa Peiris, qui est venu nous demander de l’aide au nom du diocèse de Ratnapura. Actuellement, cette communauté catholique n’a aucun endroit où se réunir pour prier.

Dans les années 1950, l’Église catholique a reçu l’usage d’un bâtiment sur la plantation, initialement destiné à d’autres fins, tout d’abord comme chapelle, mais qui a servi d’église depuis lors. Aujourd’hui, les fortes pluies l’ont réduite à l’état de ruine. Le plus ancien membre de la paroisse peut témoigner du fait qu’elle n’a jamais été réparée. Les experts en structure ont averti que la chapelle n’est plus sûre, surtout les jours de pluie, car elle peut s’effondrer à tout moment.

Il est très difficile pour les fidèles catholiques de devoir se passer de l’Eucharistie, de l’enseignement catéchétique et d’un endroit pour prier et se réunir en communauté. Ils aimeraient pouvoir utiliser à nouveau leur chapelle, mais celle-ci doit d’abord être rénovée et réparée en profondeur. Le toit doit être remplacé, des poteaux en béton doivent être introduits et les éléments en bois délabrés ainsi que le câblage électrique doivent être entièrement remplacés. Le bâtiment doit également être agrandi.

La direction de la plantation a donné son accord pour les travaux, mais malheureusement, la pandémie a entraîné une forte hausse des prix. Bien que les fidèles catholiques aient déjà récolté un peu d’argent, c’est loin d’être suffisant. De plus, ils ont promis de contribuer au projet par leur propre travail manuel.

Nous proposons d’apporter une aide de 15 225 dollars, afin que les fidèles puissent — et ce très bientôt —, puissent se retrouver et se réunir pour prier, en tant que communauté, dans leur chapelle.
Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents