X
Faire un don

 

Histoire de succès AED – Pérou

Le pape François se rend au Pérou du 18 au 21 janvier. Aide à l’Église en Détresse soutient des projets dans ce pays où vivent plus de 31 millions d’habitants. Voici l’un d’eux que les bienfaitrices et les bienfaiteurs de l’AED ont soutenus, en plein cœur de la jungle de l’Amazonie. 


Formation continue des catéchètes, au cœur de la jungle

 

 

Le vicariat apostolique d’Iquitos est situé en plein cœur de la jungle amazonienne. La ville centre ne peut être atteinte qu’en avion ou en bateau. Certes  attrayante pour des vacanciers en quête d’aventure, cette situation géographique représente un défi majeur pour l’Église catholique. Les paroisses se composent de nombreux petits villages, accessibles uniquement par bateaux. La possibilité de visiter une paroisse dépend du niveau d’eau des rivières. En été, lorsqu’il pleut à peine et que le niveau d’eau est faible, elles deviennent inaccessibles. 

 

Le père Jacek Zygala, en route vers une paroisse, à pied ou en bateau.

C’est alors que les catéchètes jouent un rôle essentiel dans la vie de l’Église. En absence du prêtre, ils prient avec les gens dans les villages, les instruisent dans la foi. De plus, ce sont souvent eux qui portent la vie de l’Église tout au long de l’année, comme le prêtre ne peut se rendre aussi souvent que nécessaire dans la paroisse.  C’est pourquoi la formation continue des catéchètes est si importante. Dans la paroisse de Santa Clara de Nanay, a lieu ils se réunissent une fois par mois pour suivre des ateliers et diverses sessions de formation ont lieu. Les catéchètes peuvent notamment y partager leurs expériences. Un investissement modeste de 8 400 dollars permet cette réalisation.

Le Père Jacek Zygala nous écrit : « Il est encore trop tôt pour parler des fruits de notre travail. Nous semons, et c’est Dieu qui donne les fruits. Mais nous avons été très heureux et contents de pouvoir réaliser ce projet. Sans le soutien financier que nous avons reçu de vous, notre travail missionnaire et d’évangélisation seraient impossible ». Que Dieu bénisse tous ceux qui ont apporté leur aide !

Le père Zygala avec l’équipe pastorale de Carococha. Quand le prêtre ne peut être présent, ces gens accompagnent avec aplomb les paroissiens, grâce à une formation soutenue par les bienfaiteurs de l’Aide à l’Église en Détresse.

 

Si vous êtes inspirés par ce projet et que vous désirez soutenir un projet semblable, merci de donner en cliquant sur le bouton DONS.


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents