fbpx
X
Faire un don

Photo du haut: les pères Javed Khurshid (sur la gauche), Shahzad Niamat et Asif Malik du diocèse de Multan
attendent une voiture afin de porter la Bonne Nouvelle.

Pakistan

 

Des kilomètres
essentiels à la pastorale

 Le diocèse de Multan s’étend sur une superficie de plus 98.000 kilomètres carrés! Ce qui est un peu plus grand que… le Portugal. On y trouve 7,5 millions d’habitants, dont 200 000 catholiques. Le diocèse est divisé en 18 paroisses qui s’étendent sur de vastes étendues.

La plupart des fidèles sont pauvres, mais Mgr Benny Mario Travas dit qu’ils sont « riches de leur foi catholique ». Ils sont étroitement liés à l’Église et pratiquent leur foi dans la joie. Sans relâche, les prêtres sont sur les routes pour rendre visite aux fidèles éparpillés. Ils célèbrent la messe avec eux et administrent les sacrements.

 

Des enfants en face d'une grotte mariale, diocèse de Multan.
Des enfants en face d’une grotte mariale, diocèse de Mulan.

 

Un exemple très concret est celui du Père Asif Malik. Sa paroisse de Khaneval compte 14 villages, tous très éloignés du presbytère. Chaque dimanche, le Père Malik doit célébrer cinq messes dans des localités qui se trouvent très souvent dans des directions opposées les unes aux autres. À Pâques, Noël et lors de la Semaine Sainte, il est difficile d’atteindre toutes ces localités à temps. En plus de ses activités paroissiales, le jeune prêtre enseigne aussi au séminaire de Multan.

 

Par ailleurs, l’un des prêtres de la paroisse a eu un accident l’année dernière avec la voiture qu’utilisait le Père Malik. Par miracle, aucune des personnes impliquées dans l’accident n’a été blessée, mais la voiture n’est maintenant bonne que pour la ferraille.

 

Hélas! sans voiture, la pastorale est impossible dans cette région.
C’est pourquoi Mgr Travas
a adressé une demande urgente à Aide à l’Église en Détresse (AED).
Nous avons accepté de l’aider
grâce à un montant de 13 630 dollars canadiens.

Merci de nous aider à soutenir la pastorale au Pakistan!

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents