X
Faire un don

Projet de la semaine – Cuba

Aide à la formation des 17 futurs prêtres du séminaire de Santiago de Cuba.

En se rendant à Cuba en janvier 1998, le Pape Saint Jean-Paul II a crié à la jeunesse : «Le Christ traverse ta vie et te dit : Suis-moi. Ne vous fermez pas à son amour. Ne restez pas à distance. Acceptez sa Parole. Tout le monde a reçu un appel de sa part. Il connaît chacun par son nom».

Les 17 jeunes qui se préparent aujourd’hui au sacerdoce, au séminaire de l’archidiocèse de Santiago de Cuba, n’étaient alors encore que de jeunes enfants. Pourtant, c’est exactement ce qu’ils ont vécu : Jésus les a appelés par leur nom. Ils ont répondu à son appel. Et ce, malgré les difficultés pour vivre sa foi à Cuba après près d’un demi-siècle de régime communiste. Bien que la plupart des Cubains soient encore baptisés catholiques, seuls deux pour cent assistent régulièrement à la messe. La piété populaire est certes très répandue, et Notre-Dame-de-la- Charité dans le sanctuaire national d’El Cobre très aimée de presque tous les cubains, mais il y a beaucoup à faire dans le domaine de l’annonce de la foi.

« Il faut des prêtres pour s’occuper d’un peuple dont l’âme est blessée », déclare le Père Martín Chevarría Vaca, recteur du séminaire de Santiago. « L’objectif de notre séminaire est l’évangélisation du peuple cubain par la formation de prêtres locaux. Le fait que des jeunes gens plus nombreux que l’année précédente se soient inscrits est une grande joie pour notre Église, qui n’arrête pas de prier pour avoir des vocations ».

Une Église pauvre en pleine croissance

Cependant, la formation des futurs prêtres coûte aussi de l’argent. La nourriture, l’électricité, l’eau, le matériel didactique, les médicaments, les vêtements, les salaires des enseignants — tout cela doit être payé. Les prix ne cessent d’augmenter dans ce pays qui traverse depuis des années une grave crise économique. À cela s’ajoutent les coûts des mesures de sécurité et du matériel de protection imputables à la pandémie.

L’Église de Cuba est pauvre. C’est pourquoi nous soutenons la formation des 17 futurs prêtres, à hauteur de 12 835 $. Aucune vocation ne doit être perdue simplement parce que l’argent manque.

Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents