fbpx
X
Faire un don

Projet de la semaine – Cameroun


Éducation continue pour des formateurs

Les prêtres responsables de la formation des séminaristes ont une grande responsabilité. Ils doivent être des témoins vivants du Christ et de l’Évangile pour les jeunes hommes qui leur sont confiés. En même temps, ils doivent aussi avoir un haut niveau intellectuel et une psychologie pleine de sensibilité.

L’un des facteurs les plus importants est la bonne sélection des candidats. Des scandales dans différents pays ont montré à quel point il peut être fatal d’admettre des hommes inadaptés au sacerdoce. Il est donc urgent de procéder à un choix très minutieux. Cela commence avant même l’entrée d’un jeune homme au séminaire. En effet, les futurs formateurs doivent déjà se faire une idée de la situation familiale du candidat et reconnaître si, au cours de son développement, il a eu des problèmes psychologiques ou autres. Il est nécessaire de consacrer beaucoup de temps et de soins à cette question. En Afrique aussi, de plus en plus de familles sont déchirées, si bien que les jeunes souffrent très tôt de blessures psychologiques. Les encadrer pour qu’ils puissent devenir des prêtres forts et fidèles est un grand défi. Mais par ailleurs, il faut aussi refuser les candidats inadaptés.

Le fait que l’éducation de certains jeunes qui entrent au séminaire soit incomplète représente un autre défi. Ces lacunes doivent également être compensées. Enfin, et ce n’est pas le moins important, des bases spirituelles fortes doivent aussi être posées. En effet, un prêtre qui n’est pas profondément enraciné dans une relation avec le Christ et qui n’en vit pas, ne peut être un bon pasteur pour le peuple de Dieu.

Les prêtres responsables de la sélection et de la formation des séminaristes étant confrontés à des défis de plus en plus grands, la province de Douala organise un cours de formation de deux ans pour les responsables de la pastorale des vocations, pour les responsables des Petits séminaires où les garçons se préparent à entrer au séminaire et passent leur baccalauréat, et pour les formateurs des séminaires sacerdotaux.

L’AED soutient ce cours à hauteur d’un montant total de 12 000 dollars.  

Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents