X
Faire un don

Projet de la semaine : aide aux enfants réfugiés du Liban

Permettre aux enfants réfugiés d’aller à l’école

La situation au Liban est désastreuse. La grave crise politique et économique qui écrase le pays depuis la fin de 2019 a plongé une grande partie de la population dans la pauvreté. La pandémie complique encore la situation. De plus, au cours de la guerre en Syrie, 1,5 million de réfugiés syriens ont afflué dans ce petit pays. Il y a donc 1,5 million de réfugiés syriens pour à peine quatre millions de Libanais. Gérer et nourrir convenablement un si grand nombre de réfugiés y représente une tâche herculéenne.

Éducation pour les enfants réfugiés dans la plaine de la Bekaa

Un nombre particulièrement élevé de réfugiés ont été hébergés dans la plaine de la Bekaa, dans l’est du Liban, située dans la région frontalière avec la Syrie. L’une des préoccupations les plus urgentes est de permettre au plus grand nombre possible d’enfants syriens d’aller à l’école. Sans cela, ils risquent de  devenir une génération perdue et n’auront jamais d’avenir, que ce soit dans un pays d’accueil ou dans leur pays d’origine.

Sans formation scolaire, les problèmes vont continuer de s’aggraver, non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour la société dans laquelle ils vivent. De plus, la possibilité d’aller à l’école sur place est un facteur permettant de maintenir les familles dans la région et de les inciter à retourner durablement en Syrie au lieu d’émigrer en Europe, aux États-Unis ou au Canada. En effet, en Syrie, il faut des jeunes bien formés pour reconstruire le pays.

Les jésuites dirigent trois écoles dans la plaine de la Bekaa : deux écoles primaires et une école secondaire. Ces écoles sont également fréquentées par un total de 113 enfants de réfugiés syriens. Le Père Marek Cieslik, directeur général des écoles, a demandé notre aide pour ses élèves en raison de la terrible situation économique du pays difficile, ce qui rend la gestion de leurs écoles aussi très difficile.

Nous voudrions soutenir la formation scolaire des jeunes syriens avec un montant de 45 000 dollars, soit l’équivalent d’environ 397,50 dollars par enfant.

Cliquez pour donner !
Puis, cliquez sélectionnez
le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents