fbpx
X
Faire un don

Projet de la semaine AED — Éthiopie – Une chapelle pour un village du vicariat apostolique de Soddo

Le vicariat apostolique de Soddo est situé à environ 385 km au sud de la capitale Addis-Abeba. Près de 192 000 catholiques vivent aujourd’hui dans cette région qui couvre environ 47 000 kilomètres carrés. Le nombre de paroisses augmente. Il y en a désormais 34 avec de nombreux postes missionnaires, et ils s’en ajoutent de plus en plus. Les paroisses sont toutes nouvelles, et à maints endroits, elles manquent pratiquement de tout.

Faisant preuve de bonne volonté, les fidèles construisent souvent eux-mêmes de petites chapelles faites de bois et d’herbe — les typiques Tukuls. Bien sûr, la durée de vie de ces chapelles est rarement très longue, et elles deviennent rapidement trop petites pour une paroisse en pleine croissance. 

À Kanafa, la paroisse Saint-François en est un bon exemple. Elle dispose au total de 21 postes missionnaires qui sont éparpillés sur cinq zones pastorales. Un seul de ces postes missionnaires possède une solide église en béton. C’est pourquoi nous avons reçu du curé de cette paroisse, le capucin Abba Abraham Waza, une demande d’aide à la construction d’une chapelle dans l’un de ces postes missionnaires. Il s’agit de la chapelle de l’Archange Gabriel, à Dakaya. Cette localité est située à 15 kilomètres de la paroisse principale et ne peut être atteinte que par des chemins pentus et escarpés. Du coup, il est trop difficile pour les 500 fidèles de Dakaya de venir à la messe. Leur propre chapelle est délabrée et ça fait longtemps qu’elle est bien trop petite. La plupart des fidèles doivent rester devant la chapelle et sont alors exposés à un soleil de plomb, sans aucune protection. « Je crains que de plus en plus de mes paroissiens n’aillent voir du côté des sectes », prévient Abba Abraham.  

Une fois la nouvelle église construite, Dakaya sera bientôt élevée au rang de paroisse indépendante. Cependant, « compte tenu de la pauvreté, de l’archaïsme du modèle agricole, de la lenteur de la modernisation et de la famine constante dans la région, la paroisse n’est pas en mesure de financer entièrement le projet. Les fidèles seront tout de même heureux de fournir du bois, de la paille, de l’eau et la main-d’œuvre nécessaire jusqu’à l’achèvement des travaux de la nouvelle chapelle », assure Abba Abraham. 

L’AED souhaite contribuer à hauteur de 22 350 dollars à la réalisation rapide des travaux de construction de la chapelle. Voulez-vous y participer ? 

Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents