fbpx
X
Faire un don

20120109_010 PAKISTAN KARACHIPakistan
5 000 Bibles de l’enfant en langue ourdou

Au Pakistan, les chrétiens sont discriminés à bien des égards, ils subissent des pressions et sont défavorisés. La plupart d’entre eux font partie des classes sociales les plus basses, et il leur est difficile de progresser dans la société. Beaucoup d’entre eux sont balayeurs de rues ou domestiques.

Ils veulent que leurs enfants vivent mieux, mais cela est rendu difficile parce que les musulmans sont en général favorisés, et qu’à égalité de formation, leurs chances de réussite sont meilleures. D’autre part pour les chrétiens, envoyer leurs enfants à l’école représente un grand sacrifice. Les mères et même les sœurs aînées doivent souvent aller travailler pour payer les frais de scolarité.

En général, les familles ont beaucoup d’enfants, et ceux-ci sont considérés comme un don de Dieu et un espoir pour l’avenir. Les parents sont fiers d’avoir bien éduqué leurs enfants, mais la plupart d’entre eux ne savent ni lire ni écrire. C’est pourquoi ils peinent à aider leurs enfants.

De plus, si les enfants chrétiens vont dans une école publique, ils se retrouvent dans un environnement islamique qui les presse de renoncer à leur foi. Afin de pouvoir s’enraciner profondément dans leur foi, la plupart d’entre eux vont dans l’une des nombreuses écoles du dimanche de leurs paroisses.

Ils y grandissent dans la foi de l’Église, ils y prient et ils y chantent ensemble. Ils apprennent aussi à mieux connaître la Bonne Nouvelle, et donnent des représentations de théâtre portant sur des récits de la Bible. Cela permet non seulement d’embellir les fêtes, mais aussi d’enseigner ces récits bibliques aux adultes, dont beaucoup ne peuvent même pas lire la Bible.

Les Sœurs de Saint Paul qui se consacrent à l’apoChild's Biblestolat des médias et travaillent également au Pakistan depuis 1965 publient de la littérature religieuse et du matériel catéchétique. Actuellement, elles voudraient publier une Bible pour enfants contenant de petites prières en plus des récits bibliques. Cette Bible est censée être utilisée dans les écoles du dimanche et pour l’instruction religieuse des écoles confessionnelles de l’Église.

« Si les enfants connaissent leur foi, les parents ont moins peur de les envoyer à l’école publique », disent les religieuses. En effet, le risque est alors plus faible qu’ils se laissent détourner de leur foi.

Aide à l’Église en Détresse prend en charge l’impression de 5 000 exemplaires, à hauteur de 9 425 $ CAN.


faire un don

Pour faire un don destiné à ce projet ou bien à un projet similaire, merci de le faire en ligne sur notre nouvelle page de don sécuriser.

Si vous préférez nous appeler ou nous écrire, veuillez trouver nos coordonnées ici.

 


 

Articles récents