X
Faire un don

Projet AED de la semaine — Burkina Faso
Aide aux familles de catéchistes déplacées de force

Info du département des projets, AED International
Mise en ligne le 14 mai, 2020

Le diocèse de Dori est situé à l’extrême nord du Burkina Faso, dans la région du Sahel. Quatre-vingt-quinze pour cent de la population y est musulmane, tandis que les chrétiens ne constituent qu’une minorité minuscule et très dispersée.

Depuis 2015, le nord du pays est en proie à une vague de terrorisme islamiste, qui a laissé plus de 750 000 personnes sans abri et provoqué la fermeture de 1 000 écoles. De plus, comme les attaques se poursuivent, ce sont 4 000 personnes en moyenne qui doivent fuir chaque jour. Enfin, il y a eu un certain nombre de massacres et d’enlèvements.

Parmi les personnes qui ont été contraintes de fuir, on trouve les catéchistes-laïcs du diocèse, ainsi que leurs familles. Certains d’entre eux ont pu trouver un abri et du travail dans les autres diocèses du pays, mais un certain nombre ne parlent que la langue régionale du Gourmantché, ce qui les empêche de travailler dans les autres régions.

Dix-huit de ces familles ont maintenant besoin d’aide pour reconstruire leur vie dans le diocèse de Dori. Parmi elles, il y a la famille d’un catéchiste décédé. Son nom est Philippe, père de sept enfants, et il a été assassiné lors d’un massacre en février dernier.

 

L’Aide à l’Église en Détresse propose d’aider ces familles avec un montant de 45 000 dollars. Ils pourront ainsi se payer de la nourriture, du logement, des soins médicaux. Cette aide est essentielle pour qu’ils puissent reconstruire leur vie. On compte aussi les aider pour qu’elles s’achètent du bétail, ce qui deviendra une source de revenus.

La vie de l’Église aujourd’hui, et en particulier en Afrique, serait impensable sans ces catéchistes-laïcs qui remplissent une fonction vitale dans les paroisses, en particulier là où les fidèles vivent dispersés dans de vastes régions.

Est-ce que vous aimeriez les aider ? Merci !

Recent Posts