fbpx
X
Faire un don

Soulager faim
Un million d’enfants souffrent de malnutrition au Soudan du Sud

Aide à l’Église en Détresse participe à la grande campagne lancée par les évêques catholiques du Canada le 7 juin dernier. Le cri du cœur qui jaillit de la part de l’épiscopat reflète l’urgence vécue par une population de plus en plus affamée.

Notre organisme a accepté de participer, et nous pourrons le faire en partenariat direct avec des partenaires situés dans le nord-est du Nigeria et au Soudan du Sud. Cette semaine nous vous présentons les détails de ce que nous pourrons accomplir grâce à vous au Soudan du Sud.

 

Cette semaine, nous vous présentons les détails de ce que nous espérons accomplir grâce à vous au Soudan du Sud.

 

Tout comme au Nigeria en 2015 (photo), nous comptons maintenant soutenir des personnes déplacées au Soudan du Sud qui risquent de mourir de faim. 

Là-bas, nous avons besoin de 140 000 $ afin de distribuer 2 000 sacs de sorgo (une céréale riche en nutriment et commune dans cette région). Présentement, plus de 1 million d’enfants souffrent de malnutrition, dont au moins 250 000 de façon critique ! D’ici juillet, au plus fort de la saison chaude, jusqu’à 5,5 millions de personnes pourraient faire face à la famine si nous laissons ce fléau s’étendre, soit plus de 40 % de la population sud-soudanaise. Cette famine pourrait éventuellement toucher jusqu’à 40 % de la population du pays !

 

Les différents conflits qui sévissent affectent gravement la population de la région du Haut-Nil. En janvier dernier, une nouvelle vague de violence a obligé 20 000 personnes à se réfugier à Aburoch, dans la paroisse St. Stephen près de Malakal. Ces gens n’ont plus de travail, plus de terre et pratiquement aucun bien, ce sont les premiers à souffrir de la famine.

 

Nous avons besoin de votre aide maintenant pour leur offrir 2000 sacs de sorgo. Ils pourront ainsi manger un peu.

 

En incluant le transport, un sac coûte 70 $ et peut nourrir environ 10 personnes sur une courte période.

 

Merci de soutenir la campagne pancanadienne lancée par les évêques catholiques. N’oubliez pas que, jusqu’au 30 juin, le gouvernement canadien verse un montant équivalent aux dons reçus par Aide à l’Église en Détresse dans le Fond de secours contre la famine.  

 


 

Articles récents