fbpx
X
Faire un don

Philippines – Interview avec le Père Edwin Gariguez, gérant de CBCP Caritas Filipinas Foundation, mardi 12 novembre à 18 heures, heure locale :

Comment se présente la situation actuellement après le passage du typhon dévastateur ?

20111020_025
© AED

P. Edwin Gariguez : « Les dommages sont vraiment immenses et la situation est terrifiante, surtout sur l’île de Leyte. Cette province a été terriblement touchée, les médias le relatent d’ailleurs. Mais il y a encore d’autres îles et provinces très durement touchées. Nous y arriverons cette nuit, Caritas International nous y rejoindra demain après-midi et nous nous rendrons ensemble dans les régions sinistrées. »

Qu’est-ce qui est le plus nécessaire ?

P. Edwin Gariguez : « Évidemment, les communes ont maintenant besoin de toute urgence de denrées alimentaires et d’eau. Certaines nouvelles évoquent des pillages dans la province de Leyte parce que les gens y sont tellement désespérés. Il paraît aussi que le nombre de morts augmente. Nous tentons de rejoindre des régions dont les médias ne parlent pas, mais sur lesquelles nous obtenons des informations grâce à des sources sur place, notamment de la part des paroisses dans les diocèses sinistrés. Il y a tant de gens qui demandent de l’aide, mais l’ampleur de ce désastre est telle que même le gouvernement reconnaît à quel point il est difficile d’atteindre toutes les victimes de ce super-typhon dévastateur. »

20111020_009
© AED

P. Edwin Gariguez : « Oui. Oui, nous avons reçu un rapport d’une religieuse de Cebu qui nous a informés que 80 pour cent des communes avaient été rasées, notamment des établissements scolaires, des églises et des gymnases. La plupart des édifices se sont écroulés. »

Je peux vous assurer que des gens dans le monde entier prient pour votre pays …

20111020_013
© AED

P. Edwin Gariguez : « S’il vous plaît, faites savoir à ces personnes que nous éprouvons à leur égard la plus profonde gratitude et leur sommes reconnaissants de leur solidarité, et d’être à nos côtés en ces temps si durs. Dans notre région du monde, nous sommes vraiment habitués aux typhons, ils vont et ils viennent, mais ce super-typhon est vraiment absolument catastrophique … Les gens sont tellement désespérés. Beaucoup d’entre eux sont à la recherche de leurs proches, et il y en a tant qui ont perdu la vie. »

Aide à l’Église en Détresse, un organisme de charité pontifical, a déjà annoncé une aide d’urgence de 100 000€ (140 000$ canadiens) pour aider les victimes de la catastrophe. Soyez généreux! Nous acceptons vos dons par téléphone 1-800-585-6333 ou par la poste à Aide à l’Église en Détresse, C.P. 670, succ. H, Montréal, QC, H3G 2M6

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents