fbpx
X
Faire un don

NEUVAINE CENTRAFRIQUE – JOUR 9

25 DÉCEMBRE – NEUVIÈME ET DERNIER JOUR 

« Oui ! un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; l’insigne du pouvoir est sur son épaule ; on proclame son nom : « Merveilleux-Conseiller, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix ». Ainsi le pouvoir s’étendra, la paix sera sans fin pour David et pour son royaume. Il sera solidement établi sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. «

Lecture de Noël – Messe de la nuit   (Is 9, 1-6)

ACN-20131213-03663
©AED/ACN

Je passerai Noël dans un petit village à moitié brûlé par les rebelles Seleka (400 maisonnettes brûlées), avec des gens qui ont tout perdu :  maison,  lits,  moustiquaires, graines et vêtements, et qui sont encore habités par la peur. J’y vais pour passer Noël avec eux, pleurer ou rire, les animer, m’asseoir et être avec eux, égrener les perles du chapelet pour que la paix pénètre à travers les pores de notre peau et qu’elle nous atteigne jusqu’à notre cœur ; leur dire que le lendemain sera mieux ; que c’est le calme qui vient après la tempête ; que le Seigneur et sa passion au Calvaire est la clé pour comprendre ce que nous traversons en ce moment, pour cela et pour toutes les tribulations du monde. Et qu’Il continue à être notre roc en ces temps  de «nuits obscures».

Mgr Juan José Aguirre, Evêque de Bangassou

ACN-20131214-03688
©AED/ACN

Noël

En Christ, Dieu se fait homme. Il est le Messie qui vient pour nous sauver du mal, de la haine, de la mort. Cette neuvaine s’est voulu être notre appui pour tous nos frères et sœurs qui font des efforts et se dévouent pour que Noël ne soit pas seulement une commémoration en Centrafrique, mais une réalité. Dieu est plus fort que la mort, la haine et la guerre. Au cœur de leur détresse, ils le croient. C’est la racine de leur espérance et de leur engagement. Nous aimerions que la Centrafrique, pays oublié et tellement ignoré du monde, soit reconnue comme don de Dieu, pays plein de beauté, habité de personnes qui méritent de ne pas être oubliées de notre sollicitude fraternelle et de notre prière confiante.

Ressentons maintenant pénétrer au fond de nos cœurs nos prières pour ces gens en ce Jour de la naissance de Notre Seigneur Jésus-Christ, notre Sauveur et le Prince de la Paix. Nous vous remercions de tout cœur de vous être unis à nous en ce temps de prières, de réflexion et d’amour pour ceux qui ont désespérément besoin de paix. Nous vous remercions également de poursuivre avec nous et avec d’autres personnes autour de vous ces prières pour l’Église pauvre et persécutée.

C’est avec joie que nous communions avec vous dans cette voie de prière pour 2014. Puissiez-vous être bénis en ce Jour de Noël et pour tous les jours qui suivront. Nous vous souhaitons de commencer la Nouvelle Année dans la paix.

                                          Le personnel de                      ACN-20131214-03689

  ACN-20131214-03689    l’Aide à l’Église en Détresse

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents