fbpx
X
Faire un don

NEUVAINE CENTRAFRIQUE – JOUR 6

22 DÉCEMBRE – SIXIÈME JOUR : POUR LES POLITICIENS, POUR QU’ILS NE PUISSENT PAS FAVORISER LA HAINE ENTRE LES RELIGIONS

ACN-20131213-03665
©AED/ACN

PRIÈRE

« Ô Roi des nations,
objet de leur désir, pierre angulaire qui unissez les peuples opposés,
venez sauver l’homme que vous avez façonné d’argile. »

Venez vite Seigneur, venez Sauveur donner la paix !

Aurelio - IMG_0785 (Copia)
©AED/ACN

 « La Seleka prétend que les réfugiés – qui sont désormais 4500 – rentrent chez eux. Mais il n’y a aucune garanti. Le problème ce ne sont pas les musulmans, mais eux, la Seleka. Ce sont eux qui tuent, qui jettent les cadavres dans les rivières, qui sont même arrivés à menacer la Croix Rouge et moi-même parce que nous sommes allés chercher les cadavres pour les ensevelir… C’est la Seleka qui arrête les gens, qui les torture. C’est la Seleka qui menace. C’est la Seleka qui pille et qui vole.

Qui met des barrières, sous prétexte de protéger les gens ? La vérité, c’est que vous rackettez les gens, vous volez, et vous ne protégez que vos poches… Après avoir fait fuir les gens, qui se sont déplacées à Bozoum depuis août – ils sont plus de 8000 -. Ils rackettent aussi les camions avec les vivres PAM, qui sont obligés de payer pour entrer en ville…

Nous avons ouvert les portes à tous, chrétiens comme musulmans. Nous donnons des vivres aux gens qui sont à la Mission, mais aussi aux 2200 peuls – peuples d’Afrique occidentale – qui se sont réfugiés à la Mosquée… Nous n’avons pas de problèmes avec les musulmans. Le problème… c’est la Seleka. »

 

ACN-20131214-03689
©AED/ACN

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé votre secours, ait été abandonné. Animé d’une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours vers vous, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. Ô Mère du Verbe ne rejetez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer.
Ainsi soit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents