X
Faire un don

Chrétiens du Moyen-Orient

Risque de disparition

 

Les chrétiens du Moyen-Orient sont directement menacés par une nouvelle attaque qui les ferait disparaître des terres de la Bible, selon le père Andrzej Halemba, qui y coordonne des secours d’urgence depuis près d’une décennie. Le Père Andrzej Halemba, responsable des projets de l’Aide à l’Église en Détresse (AED) pour le Moyen-Orient, a déclaré que les chrétiens pourraient être totalement éradiqués de pays comme l’Irak et la Syrie, où pourtant, ils sont présents depuis l’époque des premiers apôtres du Christ.

 

Par Fionn Shiner, AED-international et
Mario Bard, AED Canada

 

« Je ne peux pas imaginer le Moyen-Orient sans chrétiens. Mais la menace est réelle. Le groupe État islamique (Daesh) a voulu éradiquer les chrétiens et cette mentalité génocidaire perdure chez Al-Nosra et dans d’autres groupes », indique le père Halemba. « Si les chrétiens réussissent à rester ensemble et à s’entraider, alors ils pourront rester au Moyen-Orient. S’ils ne le peuvent pas, cela sera peut-être comme en Turquie après le terrible génocide de 1915 ».

 

Le Père Halemba a souligné que l’éradication du christianisme serait tragique du point de vue de la pluralité religieuse et en raison du rôle des chrétiens en tant que bâtisseurs de ponts dans les zones de conflit : « Les chrétiens sont l’âme du pays et ils jouent un rôle très important dans les sociétés du Moyen-Orient. Ce sont des artisans de paix. Les chrétiens œuvrent pour la paix et la coexistence pacifique en contribuant au bien-être du pays ».

 

L’AED soutient tous les chrétiens

 

En 2003, il y avait 1,5 million de chrétiens en Irak. Maintenant, ils sont moins de 250 000 — certains rapports ayant même fait état d’à peine 120 000. De même, en Syrie, il y avait 1,5 million de chrétiens en 2011 et il n’en reste plus que 500 000.

 

Le Père Halemba a déclaré que tous les chrétiens devaient travailler ensemble pour assurer leur survie dans la région : « Les familles qui prient ensemble restent unies. Nous devons tous travailler pour le bien de tous. L’AED aide tous les chrétiens et pas seulement les catholiques. Les chrétiens doivent rester ensemble, c’est le désir de Jésus-Christ. Il voulait l’unité parmi ses disciples ».

 

En Irak et en Syrie, l’AED a soutenu des centaines de projets différents, aidant les chrétiens qui voulaient rester dans leur patrie en leur fournissant des paniers de nourriture, de quoi acheter de l’eau, du lait pour les enfants, des allocations scolaires, en reconstruisant des maisons et des églises, et bien plus encore. Cette année, l’œuvre pontificale a approuvé 147 projets en Syrie. En 2018, l’AED a soutenu 40 projets en Irak.

 

« L’AED essaie toujours d’aider les chrétiens et les autres personnes en détresse, mais nous voulons le faire avec nos deux mains. Dans une main, nous avons du pain pour nourrir les gens, et dans l’autre, nous avons la Bible. Nous apportons une aide matérielle et une aide spirituelle sous la forme de la Parole de Dieu », conclut le père Halemba.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recent Posts