fbpx
X
Faire un don

Par Reinhard Backes, AED International

Adapté par AED Canada

ACN, Montréal, le 9 avril 2014 – Le Père Frans van der Lugt est mort. Selon les informations de son confrère, le Père Ziad Hillal, le Jésuite néerlandais et partenaire de projet de « L’Aide à l’Église en détresse » a été abattu lundi matin (le 7 avril) à Homs par un inconnu. « Apparemment, le Père Frans a été tué de manière ciblée par des balles dans la tête. Un fidèle qui était avec lui dans la vieille ville nous a communiqué cette information par téléphone », a dit le Père Ziad Hillal dans un entretien téléphonique avec « L’Aide à l’église en détresse ». Âgé de 75 ans, le Père Frans van der Lugt, qui travaillait en Syrie depuis 1967, était resté avec une vingtaine d’autres fidèles dans la vieille ville de Homs, presque entièrement détruite et assiégée depuis deux ans par l’armée syrienne. Il s’y occupait des habitants encore sur place et voulait en outre protéger l’Église jésuite, comme nous en informait son confrère. Selon le père Ziad Hillal, il est actuellement impossible de pénétrer dans la vieille ville de Homs pour récupérer le corps du Père Frans.

 

Father Frans van der Lugt
Father Frans van der Lugt

 

Récemment, fin mars, le Père Ziad Hillal et des collaborateurs de « L’Aide à l’Église en détresse » s’étaient rendus à Bruxelles afin d’y informer des représentants de l’Union européenne sur la situation à Homs et dans les environs. Il avait communiqué via Skype avec le Père Frans van der Lugt, notamment au sujet de son anniversaire imminent, que les deux Jésuites espéraient pouvoir fêter ensemble. À cette occasion, le Père Ziad affirma au sujet de son confrère : « Pour moi, il incarne le Christ dans le monde, prêt à mourir pour ses amis, et qui nous offre sans cesse de l’espoir. Il me demande toujours comment je vais, et ne parle que peu de lui-même. »

 

Eu égard à la terrible nouvelle de la mort du Père Frans, le Père Andrzej Halemba, responsable du Proche-Orient auprès de « L’Aide à l’Église en détresse », a appelé à la prière pour la fin des combats et la paix dans la région, pour le Jésuite assassiné et les chrétiens persécutés. « L’Aide à l’Église en détresse » soutient depuis plusieurs années les victimes de la guerre civile en Syrie. Jusqu’à présent, plus de 2,5 millions d’euros ont été accordés aux programmes d’aide coordonnés par le Père Ziad Hillal en Syrie. D’autres projets sont en préparation. Actuellement, le nombre total de Syriens ayant fui leurs foyers à cause de la guerre civile est estimé à 9 millions de personnes : 6,5 millions d’entre elles sont déplacées dans leur propre pays, tandis que 2,5 millions ont quitté la Syrie pour se réfugier à l’étranger.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents