fbpx
X
Faire un don

Mercredi Rouge au Canada

Participation de plus en plus nombreuse
Sortie du rapport Persécutés et oubliés ? 2020-22, montée de la persécution contre les chrétiens

Montréal, vendredi 25 novembre 2022 — « De plus en plus de paroisses, de cathédrales, d’écoles et de groupes participent au Mercredi Rouge au Canada, c’est une excellente nouvelle », déclare Marie-Claude Lalonde, directrice nationale de l’Aide à l’Église en Détresse Canada. « Et ça tombe bien, car, malheureusement, la persécution religieuse contre les chrétiennes et les chrétiens ne s’est jamais autant intensifiée », déplore-t-elle.

Disponible dès aujourd’hui sur le site web canadien de l’œuvre pontificale de charité, le rapport abrégé de Persécutés et oubliés ? Un rapport sur les chrétiens opprimés pour leur foi 2020-22 est tout sauf encourageant. (acn-canada.org/fr/lespublications).

Selon les principales conclusions, dans 75 % des pays sous étude (24 en tout), l’oppression et la persécution des chrétiens ont augmenté. En Afrique, une « violence génocidaire » est perpétrée par des militants non gouvernementaux, dont les djihadistes. Au Moyen-Orient, et malgré les défaites de l’État islamique en Irak et en Syrie, les crises économiques et le fait que dans certains des états, les chrétiens sont traités comme des citoyens de seconde zone, menace la survie même de ces communautés historiques. Pour de nombreux chrétiens, l’émigration devient la seule issue. Enfin en Asie, les États autoritaires sont en majeure partie responsables de cette diminution du droit fondamental à la liberté religieuse. La Corée du Nord, triste champion à ce chapitre, continue sa persécution systématique, les meurtres, infanticides et avortements forcés et esclavages des chrétiens étant toujours en hausse, à un tel point qu’un atteint maintenant le seuil du génocide.

« J’invite la population à consulter les grandes lignes du rapport, et en particulier, j’invite les communautés chrétiennes catholiques à s’y renseigner pour se conscientiser et mieux faire connaître la situation de leurs frères et sœurs dans la foi. Nous ne pouvons simplement plus nous taire sur cet enjeu. Année après année, et malgré qu’elle soit inscrite à l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, la liberté religieuse tend à diminuer, à devenir un point marginal dans les priorités internationales. Et, les chrétiens de nombreux pays en paient le prix. À quand une réaction internationale adéquate », s’indigne Marie-Claude Lalonde.

Cathédrale Saint-Sauveur à Montréal, siège épiscopal des grec-melkites catholiques au Canada. Le 15 novembre, ils étaient nombreux à se rappeler des témoins de la foi, eux qui sont originaires de l’Irak, de la Syrie, du Liban, de l’Égypte, des pays touchés depuis des siècles par la persécution des chrétiens. C’était la première participation de cette communauté chrétienne au Mercredi Rouge.

Mercredi Rouge : plus important que jamais

Au Canada en 2022, le Mercredi Rouge est de nouveau sur une lancéeaprès l’assouplissement des mesures sanitaires lié à la COVID-19. Le nombre d’événements organisés continue à augmenter. Parmi ces nouvelles participations, la paroisse de la cathédrale Saint-Sauveur à Montréal, qui rassemble des Grecs-melkites catholiques. « Mercredi Rouge, ça nous concerne le plus », a dit à l’AED Mgr Milad Mgr Milad El Jawich, évêque éparchial des Grecs-melkites catholiques du Canada, dont le siège est à Montréal. « C’est nous, les chrétiens d’Orient, qui sommes les fils et filles des martyrs. Nos ancêtres, nos pères et mères, nos frères et sœurs et même nous-mêmes, jusqu’à présent, ne cessons de répéter avec l’Apôtre : à cause de Jésus nous sommes mis à mort tout le long du jour. C’est nous, les porteurs éternels du rouge ! » Les paroissiens de la cathédrale se sont réunis le 15 novembre et ont fait un momentde prière suivi de la messe.

Notre Dame High School à Carleton Place, une deuxième participation des étudiants, où les t-shirts donnent de l’information.

Tout comme par les années passées, des étudiants de la Notre-Dame Catholic High School de Carleton-Place (tout près d’Ottawa), ont participé en portant un t-shirt rouge où l’on rappelle le nombre de chrétiens persécutés dans le monde. Plusieurs édifices ont aussi été illuminés de rouge dont l’édifice du diocèse de Valleyfield, la cathédrale St. Marys à Calgary, la basilique de Notre-Dame du Cap à Trois-Rivières et le dôme de la basilique de l’Oratoire Saint-Joseph à Montréal. « Merci à tous ceux et celles qui ont participé au Mercredi Rouge, nous serons heureux de compter sur vous encore une fois l’an prochain. Année après année, par la prière et la sensibilisation, nous arriverons certainement à alerter encore plus de gens sur la problématique de la persécution des chrétiens », conclut Mme Lalonde.

Le rapport Persécutés et oubliés ? 2020-22 peut être lu et téléchargé à l’adresse suivante : acn-canada.org/fr/lespublications.

Cathédrale d’Augbsurg en Allemagne, 23 novembre 2022. Le Mercredi Rouge est souligné partout dans le monde.

Articles récents