fbpx
X
Faire un don

« Nous ne devons jamais oublier
le drame de la persécution »

 

Dans une lettre qu’il a fait parvenir à Mgr Francesco Cavina, évêque de Carpi en Italie, le pape François réitère son soutien aux chrétiens d’Erbil en Irak, qui seront visités par une délégation d’Aide à l’Église en Détresse du 1er au 4 avril. Il confie à l’évêque le soin de remettre une contribution monétaire et des objets liturgiques. Voici la lettre du pape. 

 

« Excellence,

J’ai appris avec joie qu’avec Son Excellence Mgr Antonio Suetta, à l’invitation de la section italienne de la Fondation pontificale Aide à l’Église en Détresse, vous alliez vous rendre à Erbil pour rencontrer les chrétiens iraquiens qui ont été contraints d’abandonner leurs propres villes, maisons, propriétés, racines historiques et culturelles, afin de ne pas avoir à renoncer à leur appartenance au Christ.

 

Je me réjouis vivement de cette initiative qui exprime l’amitié, la communion ecclésiale et la proximité avec tant de frères et sœurs dont la situation d’affliction et de souffrance me peine profondément, et nous invite à défendre le droit inaliénable de toute personne à professer librement sa propre foi. Nous ne devons jamais oublier le drame de la persécution et des personnes qui vivent dans l’insécurité, la précarité, la pauvreté, l’impossibilité d’assurer une éducation adéquate à leurs propres enfants et d’accéder aux soins de santé le plus élémentaires et nécessaires.

 

La miséricorde nous invite à nous pencher sur ces frères, qui sont les nôtres, pour essuyer leurs larmes, soigner leurs blessures physiques et morales, consoler leurs cœurs brisés et peut-être troublés. Il ne s’agit pas seulement d’un acte juste de charité, mais d’un secours à apporter à son propre corps, étant donné que tous les chrétiens sont « un » en Christ, unis par le même baptême.

En réalité, le témoignage de foi, de courage et de patience de tant de disciples du Christ représente pour toute l’Église un rappel à redécouvrir la source féconde du Mystère pascal où puiser l’énergie, la force et la lumière pour un humanisme nouveau.

 

En signe de ma proximité à l’égard de ces fils et frères iraquiens, je suis heureux de vous confier une contribution financière en même temps que quelques objets liturgiques pour la célébration de la Sainte Liturgie au cours de laquelle se rend présent le Seigneur Jésus, source de courage, d’espérance, de fidélité et d’unité.

 

Excellence, en formulant tous mes vœux que le voyage ait une issue positive, je donne de tout cœur ma bénédiction apostolique, que j’étends à tout l’Église irakienne.

 

Et  s’il vous plait, priez pour moi

                                                   François »

 

 

 

 

 

Photo du haut: François lors de l’ouverture du Jubilé de la Miséricorde, 8 décembre 2015 (© Grzegorz Galazka)


 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents