fbpx
X
Faire un don

Le Mozambique en crise – Campagne Mozambique 2022  

Communiqué – AED Canada – Depuis un mois, la guerre en Ukraine est présente sur tous les médias, une attention essentielle, mais qui risque de faire oublier les détresses ailleurs dans le monde.

« L’état de choc mondial causé à la suite de l’invasion par l’armée russe du territoire ukrainien nous a tous profondément touchés », explique Marie-Claude Lalonde, directrice de l’Aide à l’Église en Détresse (AED) Canada. « Pourtant, partout dans le monde, des attaques et des conflits tout aussi dégradants pour la dignité humaine sont toujours en cours. L’un de ces tragiques exemples est le Mozambique. »

Capture d’écran : Francisco a dû quitter son village. Les terroristes ont tué son fils. Il reçoit le soutien de l’Église locale.

Depuis 2017, il est estimé que la région du nord-est du pays (et particulièrement la province du Cabo Delgado) a été touchée par des attaques djihadistes à plus de 900 reprises. La mort, l’insécurité et la peur sont maintenant des réalités bien concrètes pour plus de 800 000 personnes. « L’une des personnes qui sont soutenues par l’Église locale a raconté devant les caméras de l’Aide à l’Église en Détresse comment son fils est mort, décapité par des djihadistes à quelques rues de chez lui. Ce père de famille est dévasté et, sans la présence de l’Église à ses côtés, il se serait peut-être enlevé la vie », explique Marie-Claude Lalonde.

Ces attaques ont commencé sans raison apparente, mais plusieurs estiment maintenant qu’elles sont liées à une lutte de territoire puisque cette région est riche en ressources naturelles. Sans compter les catastrophes naturelles. Cela fait trois ans que la région est touchée par des tempêtes tropicales sans précédent. Le passage du cyclone Ana le 24 janvier dernier s’est accompagné de rafales de vent allant jusqu’à 120 km/heure et de pluies diluviennes provoquant de graves inondations.

« Les besoins sont immenses, dans l’un des pays les plus pauvres du continent africain », explique Mme Lalonde. « Depuis trois ans, plusieurs paysans n’ont pu cultiver leur lopin de terre, arraché par des groupes terroristes ou bien inondé par les tempêtes successives. »

Dans un camps de déplacés, Mozambique.

Depuis plus de deux ans maintenant, Aide à l’Église en Détresse soutient des centaines de familles déplacées avec de la nourriture, des produits d’hygiène, des soins de santé et des semences. L’organisme international de charité rend également possible une assistance spirituelle et psychosociale à ceux qui, traumatisés, en ont besoin. « Nous devons continuer à les soutenir, car sans nous, ils n’ont littéralement plus rien. »

Visitez notre page d’accueil et faites un don :
https://acn-canada.org/fr/aide-mozambique/.
Téléphonez au 1-800-585-6333, poste 222.
Ou bien envoyez vos dons à
Aide à l’Église en Détresse Canada
Aide au Mozambique
C.P. 670, Succursale H
Montréal, QC
H3G 2M6

Articles récents