fbpx
X
Faire un don

L’Aide à l’Église en Détresse envoie une aide d’urgence aux diocèses du Sri Lanka

L’œuvre pontificale internationale de charité Aide à l’Église en Détresse (AED-ACN) annonce la mise en place d’un programme d’aide spécial pour les prêtres et les religieux du Sri Lanka qui souffrent des effets d’une très grave crise économique et sociale.

2019 : temps de prière, trois mois après les attentats de Pâques. Le souvenir des attaques demeure vif chez les catholiques. Par ailleurs, certains spécialistes avancent que le secteur touristique s’est effondré depuis cet événement tragique (258 personnes tuées, dont 42 touristes étrangers), la pandémie de COVID-19 y donnant un autre coup dur. En 2018, la part du tourisme représentait 5 % du PIB, pour chuter en 2020 à 0,8 %.

« La situation économique du pays est très grave », déclare Mgr Valence Mendis, évêque de Kandy et administrateur apostolique du diocèse de Chilaw, à propos de la terrible situation qui touche actuellement le Sri Lanka. « De nombreuses personnes souffrent du manque de médicaments ou de nourriture. Il y a de très longues files d’attente, des kilomètres et des kilomètres de personnes qui essaient d’acheter du carburant, de l’essence, du lait en poudre, du sucre, du riz, des médicaments… Un certain nombre de personnes sont mortes dans ces files d’attente alors qu’elles attendaient d’acheter des produits de base. Des enfants sont morts à la maison, par manque de sécurité, leurs parents devant s’absenter longtemps [pour trouver les nécessités de base]. »

Mgr Valence Mendis, évêque de Kandy et administrateur apostolique du diocèse de Chilaw.
« Nous aimerions recevoir des intentions de messe pour les prêtres et une aide financière pour les congrégations religieuses en cette période critique », écrit Mgr Mendis à l’AED-ACN.

L’Église locale est actuellement incapable de couvrir ses propres besoins de base, sans parler de la souffrance à soulager de tous ceux qui viennent lui demander de l’aide. « Beaucoup de gens ont perdu leur emploi, et les prix ont augmenté de façon astronomique. Les gens ne peuvent pratiquement rien se permettre. Nos prêtres et nos frères sont durement touchés par la crise. Par conséquent, nous aimerions recevoir des intentions de messe pour les prêtres et une aide financière pour les congrégations religieuses en cette période critique », écrit Mgr Mendis à l’AED-ACN. « Nous avons besoin de vos prières », conclut-il.

Ce n’est qu’une des nombreuses demandes que l’organisation caritative a reçues de ce pays asiatique. La première réponse de l’AED-ACN est de financer un total de 19 projets, y compris des intentions de messe pour les prêtres et le soutien aux congrégations religieuses et aux catéchistes, par le biais du programme d’aide d’urgence. Le montant total de l’aide s’élèvera à 698 048 $. Pendant la pandémie, l’AED-ACN a soutenu l’Église au Sri Lanka avec un programme d’urgence similaire pour les diocèses.

Dimanche dernier, le 10 juillet, lors de la prière de l’Angélus, le pape François a demandé aux fidèles d’écouter la douleur du peuple du Sri Lanka. Le Saint-Père s’est uni à la souffrance que connaît la nation et appelé le monde à ne pas ignorer les appels des pauvres, en plus de demander la paix dans ce pays. 

Le Sri Lanka traverse actuellement une crise financière très grave, causée par la corruption dans les sphères politiques et économiques, ce qui a augmenté sa dette extérieure et provoqué une inflation rapide. Sans compter des politiques agricoles hasardeuses qui ont entraîné une baisse des récoltes dans le pays au cours des deux dernières années. À cela s’ajoutent les conséquences de la pandémie de coronavirus, dont la diminution des revenus provenant du tourisme.

La crise financière a fait place au chaos politique et à des révoltes populaires, exigeant la démission du président Gotabaya Rajapaksa. Le vendredi 15 juillet, Rajapaksa a présenté sa démission depuis Singapour, où il est arrivé après avoir fui le pays, transitant par les Maldives.

Merci de prier et de soutenir l’AED-ACN dans ce soutien d’urgence. Pour faire un don, cliquez sur le bouton rouge et choisissez ensuite le type de messe que vous aimeriez faire célébrer.

Articles récents