fbpx
 

L’Aide à l’Église en Détresse (AED) lauréate du prix 2019 de la fondation “Path to Peace”

13 Mai 2019, by Amanda in Adaptation Mario Bard, MONDE, PAIX, Par Joop Koompan, Voyagez avec AED

New York

L’Aide à l’Église en Détresse (AED) lauréate du prix 2019 de la fondation “Path to Peace”


NEWYORK/KÖNIGSTEIN/MONTRÉAL  Le 15 avril dernier, Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies et président de la fondation Path to Peace a annoncé que le prix 2019 de cet organisme sera décerné à l’Aide à l’Église en Détresse (AED).
Par Joop Koopman, pour ACN International
Adaptation par Mario Bard pour le bureau canadien
Publié sur le web – 13 mai , 2019
 

Thomas Heine-Geldern, président de l’AED internationale, recevra le prix au nom de l’organisme lors du dîner de gala annuel de Path to Peace le 22 mai prochain à New York. « Recevoir ce prix exceptionnel est un grand honneur pour l’Aide à l’Église en Détresse », affirme-t-il, avant d’ajouter : « C’est une reconnaissance extraordinaire du pont d’amour construit par la générosité de nos bienfaiteurs et l’Église souffrante et persécutée dans le monde entier. »a mission du Saint-Siège explique avoir choisi de rendre hommage à l’AED en reconnaissance de son soutien humanitaire et pastoral aux chrétiens persécutés.

 

Reconnaissance dans une année sombre

« Je suis bien sûr extrêmement heureuse que notre organisationrecoive cet honneur exceptionnel pour son travail », indique quant à elle Marie-Claude Lalonde, directrice nationale l’AED-Canada. « Ce prix arrive à point nommé : depuis le début de 2019, il semble que nous soyons entrés dans l’une des pires années en ce qui concerne la persécution des chrétiens ».

Dans un article récent – à lire sur notre site web –, Monsieur Heine-Geldern rappelait qu’au moins quatre attaques majeures contre des chrétiens ont déjà eu lieu dans le monde depuis le début de l’année, dont la dernière au Sri Lanka qui a tué plus de 268 personnes, principalement des participants aux messes de Pâques, et blessées plus de 500 autres. «  Aide à l’Église en Détresse se bat jours après jours pour soutenir ces Églises locales, et pour informer à leurs propos », indique encore Mme Lalonde. « La liberté religieuse dont un bon nombre d’entre elles ne disposent pas est une liberté fondamentale inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies. L’hommage que l’on reçoit invite l’AED à continuer son travail avec la plus grande diligence. »

La fondation Path to Peace soutient divers aspects du travail de la Mission du Saint-Siège auprès de l’ONU. Elle finance également des projets humanitaires dans différents pays en développement.

Parmi les précédents lauréats du Prix Path to Peace figurent le Cardinal Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie et la Reine Sofia d’Espagne.

Fondée en 1947 par le Père Werenfried van Straaten) pour aider les réfugiés et les personnes déplacées dans l’Allemagne de l’après-guerre, l’AED soutient plus de 5 000 projets chaque année dans plus de 140 pays. Ces projets sont dédiés à la construction d’églises et de chapelles, à la formation de séminaristes, de religieux, de religieuses et de catéchistes laïcs, à l’aide d’urgence, notamment aux chrétiens persécutés et aux moyens de transport pour faciliter le travail pastoral. L’an dernier, les bienfaiteurs de l’AED ont donné plus de 150 millions de dollars, provenant principalement des 23 bureaux nationaux, dont celui du Canada. 

Depuis 2011, l’AED a alloué plus de 105 millions de dollars aux chrétiens syriens et irakiens menacés par le groupe État islamique et d’autres groupes islamistes, permettant ainsi de maintenir le christianisme dans la région.

Le dîner de gala de la fondation Path to Peace se déroulera le 22 mai prochain, à Manhattan.