X
Faire un don

L’AED soutient l’initiative du pape François

Année dédiée 2021 à saint Joseph

L’œuvre internationale de bienfaisance catholique soutient, dans le monde entier, des institutions dédiées à saint Joseph

À l’occasion de l’Année spéciale de saint Joseph, l’œuvre internationale de bienfaisance catholique Aide à l’Église en Détresse (AED) souligne particulièrement son soutien aux nombreux projets dédiés à saint Joseph en Amérique latine, en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est et en Asie. Le soutien à l’église jésuite Saint-Joseph de Beyrouth compte parmi les projets les plus récents. Début août 2020, la terrible explosion qui s’est produite dans le port de la capitale libanaise a fortement endommagé l’église. En plus des portes et des fenêtres, la toiture de cet édifice catholique datant du XIXe siècle avait également été gravement touchée par la déflagration. Le Père Gabriel Khayrallah, qui exerce son ministère dans cette église, souligne à l’AED l’attachement profond de sa communauté religieuse à saint Joseph : « Comme prêtres jésuites, nous percevons saint Joseph comme un homme de miséricorde et d’amour du prochain ».

Soutenir les religieuses de Madagascar, de l’Uruguay, de Sibérie et d’ailleurs !

À Madagascar, État insulaire situé dans l’océan Indien, l’AED soutient la construction d’un presbytère à Betatao, qui servira de domicile aux prêtres de cette vaste paroisse dans laquelle se trouve nombreux postes extérieurs.

En Uruguay, (Amérique latine), l’œuvre de bienfaisance a apporté un soutien financier pour l’achat d’une camionnette permettant d’apporter assistance à la paroisse Saint-Joseph située dans le nord du pays, à Lavalleja. Cette communauté utilise le véhicule pour assurer l’approvisionnement de projets sociaux et catéchétiques parfois très éloignés.

Dans le diocèse russe de Saint-Joseph, évêché de Sibérie orientale dont la superficie est identique à celle du Canada, 56 religieuses bénéficient également d’un soutien. Appartenant à différentes congrégations, elles œuvrent surtout dans les villes pour venir en aide aux nombreux enfants de la rue et aux orphelins. Conversant avec l’AED, l’une des religieuses décrit son attachement envers saint Joseph : « Pour moi, il est un modèle exemplaire de travail dur et de la capacité à garder le silence. Il ne se plaint pas lorsque surviennent des moments difficiles. Il ne dit pas un mot dans l’Évangile – et pourtant, il a vécu une vie pleine de difficultés, comme nous. »

En Ukraine, la rénovation d’un couvent des Sœurs de la communauté gréco-catholique de Saint-Joseph de Potelych est financée dans le cadre d’un projet. Les religieuses ont installé un orphelinat dans ce bâtiment qui a besoin d’urgence d’être remis en état. Les religieuses nous ont décrit la vénération qu’elles ont envers le saint : « Saint Joseph est le patron de notre communauté. En suivant ses vertus, les sœurs travaillent humblement et sans attendre de récompense, pleines de joie et en l’honneur de Dieu et du bien de l’Église. »

Outre les projets mentionnés ci-dessus, l’Aide à l’Église en Détresse soutient depuis des années de nombreuses institutions et communautés dédiées à saint Joseph. Fin 2020, Sa Sainteté le pape François avait décrété à travers sa Lettre apostolique Patris corde l’année spéciale dédiée à saint Joseph, en voulant rappeler ainsi la proclamation de saint Joseph comme patron de l’Église universelle, il y a 150 ans. L’année dédiée à saint Joseph s’achèvera le 8 décembre 2021, date de la Solennité de l’Immaculée Conception.

Recent Posts