fbpx
X
Faire un don

Kenya

 « Reste fort dans la foi… N’aie pas peur! »Original-Logo-Pope-Francis1

Les Kényans sont heureux. Ils attendent avec impatience la venue du pape François qui visite le continent africain pour la première fois. Une délégation d’Aide à l’Église en Détresse (AED) s’est rendue au Kenya, le premier pays qu’il visite avant de se rendre ensuite en Ouganda, et finalement en République centrafricaine. Au Kenya On estime qu’il y a 7,5 millions de baptisés catholiques au Kenya (33 pour cent de la population). Les chrétiens représentent 80 pour cent de la population.

Cette semaine, nous vous présentons quelques-uns des fruits de ces rencontres, un survol de ce pays qui rencontre plusieurs défis, dont ceux du dialogue interreligieux, de la corruption et du terrorisme.

Alors que les Kényans se préparent à recevoir le Saint-Père dans leur pays, Waumini News Today – une radio catholique – a interrogé quelques fidèles concernant quelques sujets qu’ils aimeraient que François aborde.

Voici quelques-uns des appels, des souhaits et des mots d’encouragements qu’ils adressent au pape.

 

Pascal : « Qu’il transmette un message de paix, qu’il encourage la tolérance religieuse et l’acceptation mutuelle.»

 

Roselyn : « Qu’il prie pour les familles et les jeunes afin qu’ils soient capables de comprendre et de pratiquer l’enseignement social de l’Église catholique! »

 

David : « Qu’il se souvienne des jeunes familles qui sont en train de lutter pour se comprendre à travers toutes sortes de pressions. Quelques familles se sentent déconnectées et négligées, sans aucune place dans les mouvements de l’Église.»

 

Linus : « Qu’il s’adresse aux malades dans l’Église et dans les gouvernements et qu’il nous aide à comprendre l’Année de la miséricorde. Nous demandons que vous nous visitiez plus souvent et que la béatification du serviteur de Dieu, le cardinal Maurice Michael Otunga soient célébrés au Kenya.»

 

Florence : « Recevez nos salutations et notre grande appréciation d’accepter de visiter le Kenya. Quand vous allez venir, abordez gentiment les sujets de corruption, du tribalisme, du terrorisme et encouragez les dirigeants politiques à prêcher la paix et l’unité au lieu de politiques qui divisent. Prier pour les dirigeants afin qu’ils soient pacifiques et nous dirigent vers le développement de la nation.»

 

Anthony : « Prier pour les vocations, et que les hommes et les femmes consacrés restent vrais dans leur appel.»

 

 

Un mois de Rosaire pour le succès de la visite

Les témoignages montrent que les catholiques au Kenya rappellent leurs grandes attentes et espérances que la visite du pape François soit un élément unificateur dans une nation qui a expérimenté les attaques terroristes, la corruption, et les politiques ethniques négatives qui divisent. Ils souhaitent que les familles catholiques soient renforcées.

En préparation de la venue du pape au Kenya, les jeunes catholiques ont organisé des rosaires quotidiens, un cadeau des jeunes Kényans au Saint-Père à ses multiples intentions, ainsi que pour la paix dans le monde.

Selon le père Charles Odira, le coordinateur national de la Commission pour la pastorale et l’apostolat des laïcs, la prière quotidienne du Rosaire a commencé le jeudi 15 octobre et s’est terminée le 15 novembre dernier.

« Tous les chapelets qui ont servi à la prière des jeunes, dans tout le pays, vont être transformés en une plaque qui sera remise au pape François durant sa rencontre avec les jeunes au Complexe sportif Kasarani de Nairobi. »

Parmi les différentes activités du Saint-Père, il y a aura cette rencontre avec les jeunes Kényans de tout le pays qui proviendront de différentes traditions religieuses, et non pas seulement avec des catholiques.

Articles récents