fbpx
X
Faire un don

Kazakhstan – Un camp de vacances catholique et orthodoxe pour jeunes

AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

??????????????????????????
©AED/ACN

Avec une superficie de 2,7 millions de kilomètres carrés, le Kazakhstan fait plus de la moitié de la superficie de l’ensemble de l’Union européenne, mais seuls 15 millions d’habitants vivent sur ce vaste territoire. Son Président de longue date, Nursultan Nasarbajew, considère le pays « comme la nation prépondérante de l’Asie centrale anciennement soviétique ».

Ce pays de déserts, steppes et montagnes, situé entre la mer Caspienne, la Russie et la Chine, a en effet un rôle clé à jouer, y compris pour l’exportation des stocks de matières premières d’Asie centrale. Le Kazakhstan est l’un des pays les plus riches au monde en matières premières et il possède d’importantes ressources minières en charbon, fer et cuivre. De grands champs de pétrole et de gaz se situent autour de la mer Caspienne. Malgré ces ressources, la pauvreté est grande.

De plus, le passé sanglant de l’époque des déportations staliniennes afflige encore beaucoup de gens. À partir de 1941, le pays s’est transformé en un immense cachot, avec ses nombreux camps pénitentiaires, ses innombrables déplacés provenant d’horizons différents et environ un million de prisonniers de guerre allemands. La misère de ces gens dépassait toute imagination. À cette époque, beaucoup de prêtres catholiques agissaient courageusement dans la clandestinité. Cependant, beaucoup ont été victimes de la violence.

??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????
©AED/ACN

Aujourd’hui, l’Église catholique au Kazakhstan est encore confrontée à de nombreux problèmes. Où que l’on regarde, on voit le fléau de la drogue, la violence, des enfants abandonnés et une très grande pauvreté, tout cela alors que le sous-sol regorge de richesses minières ! À cela s’ajoutent des conditions extrêmement difficiles, dues aux distances énormes et à un froid glacial de -45° C.

La population perd de plus en plus espoir, mais beaucoup de gens cherchent une aide spirituelle auprès de l’Église. Au Kazakhstan, il s’agit principalement de l’Église orthodoxe (environ 44 % de la population), mais il y a également un bon nombre de catholiques (environ 2 %). Les défis pastoraux et sociaux dans un monde de plus en plus sécularisé sont les mêmes pour les deux Églises.

Étant donné que l’union fait la force, le curé polonais Józef Trela, qui travaille au Kazakhstan depuis 1997, et le prêtre orthodoxe Aleksandr Merinov, se sont associés. Le Père Trela dessert la paroisse catholique de la Vierge Marie, Reine du Rosaire, à Semeï (également connue sous le nom de Semipalatinsk) et le Père Aleksandr la paroisse orthodoxe de Saint Elias, à Urdzhar. Ils voudraient tous deux rassembler environ 30 jeunes de leurs paroisses respectives du 3 au 10 août à Urdzhar.

Les jeunes doivent apprendre à se connaître mutuellement, ainsi qu’à connaître leurs croyances mutuelles, mais ils doivent aussi étudier un peu l’histoire. Par exemple Vissarion, martyr, vénéré à Urdzhar, qui a souffert pour sa foi. La mystique de l’Église d’Orient sera également un thème abordé, en particulier la « découverte » de Saint-Séraphin de Sarov  et le thème de l’œcuménisme fera lui-même l’objet de discussions. Des messes et prières en commun renforceront les nouvelles amitiés.

Bien sûr, la rencontre sera fructueuse, mais sans notre aide, sa mise en œuvre ne peut être garantie. Les jeunes prennent en charge les frais de voyage – le cas échéant, avec l’aide de leurs communautés – mais il reste encore à financier les dépenses alimentaires et les frais matériels. Nous avons promis 2 200 $, en espérant votre aide.

_________________________________________________

Si vous souhaitez faire un don téléphoner au 514 932 0552 poste 226

ou cliquer sur ce lien:

https://secure.acn-aed-ca.org/fr/
Si vous êtes intéressé à contribuer une aide financière pour ce projet, veuillez téléphoner au: (514) 932-0552 poste 226

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents