fbpx
X
Faire un don

Irak – DES SIGNES D’ESPÉRANCE

https://secure.acn-aed-ca.org/fr/
Si vous êtes intéressé à contribuer une aide financière pour ce projet, veuillez téléphoner au: (514) 932-0552 poste 226

OU CLIQUER SUR L’IMAGE

Marta Petrosillo, AED Italie

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

Irak-20041105_002
©Aide à l’Église en Détresse

 

« Les chrétiens du Kurdistan irakien vivent dans des conditions misérables ». C’est ainsi que le Patriarche chaldéen, Mgr Louis Raphaël Ier Sako, a décrit à Aide à l’Église en Détresse (AED) la situation actuelle d’environ 120 000 chrétiens contraints de fuir leurs domiciles, et vivant maintenant au Kurdistan irakien.

Mgr de poursuivre : « Ce n’est pas seulement le fait qu’ils doivent vivre dans des baraquements bondés ou pire encore à l’intérieur de petites tentes en plein air qui ne peuvent les abriter du froid de l’hiver, mais aussi leur incertitude quant à leur avenir. Ils ont peur car ils ne savent pas à quoi s’attendre. Ils veulent rentrer chez eux, et ils ne savent pas combien de temps cette situation va durer ».

Des familles coupées en deux

Irak-ACN-20141029-15266
©Aide à l’Église en Détresse

Le patriarche a souligné combien les conditions tragiques des réfugiés, qui ne savent pas s’ils seront en mesure de retravailler ou si leurs enfants retourneront à l’école, affectaient leur état psychologique. De plus, beaucoup de familles sont maintenant coupées en deux parce que certains de leurs membres ont déjà quitté le pays, alors que le reste de la famille ne fait encore qu’y songer.

Cela fait maintenant cinq mois que la crise dure et pendant ce temps, les chrétiens se sont souvent sentis abandonnés, surtout par le monde occidental. « Maintenant, ils ont enfin le sentiment que dans le monde il y a des gens qui se soucient d’eux. « Et c’est grâce à la charité de gens ordinaires et à des associations telles que l’AED qui a beaucoup fait pour nous. »

Le Patriarche Sako a récemment visité la première des huit écoles – aux structures préfabriquées en PVC – offertes par l’AED. Les écoles font partie du programme de secours d’urgence de 5,77 millions de dollars créé par l’AED pour fournir aux milliers de chrétiens irakiens déplacés de la nourriture, des logements, des cadeaux pour les enfants et des locaux pour leur scolarité. « L’école que j’ai visitée comprend 24 classes. C’est vraiment un magnifique travail, déclare le Patriarche Louis Sako à l’AED. Ces projets sont pour nous des signes d’espérance ».

À la venue de Noël

Irak-ACN-20141029-15245
©Aide à l’Église en Détresse

Mgr Shlemon Warduni, évêque chaldéen auxiliaire de Bagdad, a fait l’éloge de l’aide de l’AED aux chrétiens d’Irak. Il a visité à Ankawa quelques-uns des 150 bâtiments que l’AED a offerts aux réfugiés pour servir de logement. « Toutes ces structures sont déjà pleinement occupées et j’espère que nous serons en mesure de mettre un toit au-dessus de toutes les têtes. Cela se réalisera grâce à des organismes de bienfaisance tels que l’AED qui a accompli de grands efforts pour nous aider ».

Mgr Warduni nous a décrit les conditions difficiles dans lesquelles vivent tous les Irakiens, en particulier ceux qui appartiennent à des minorités religieuses. « Les Yazidis et les Chrétiens ont été expulsés de chez eux, et ils ont dû abandonner tout ce qu’ils possédaient. Maintenant ils souffrent, tandis que les terroristes de l’État islamique occupent leurs propriétés ».

Comme Noël approche, « l’Église fait tout son possible pour aider les Chrétiens à célébrer la naissance de notre Seigneur dans des conditions décentes. Nous prierons l’enfant-Jésus d’aider nos enfants, de même que tous les jours nous prions Dieu de nous donner la force de supporter cette douleur terrible avec patience et foi », conclut Mgr Warduni.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents