fbpx
X
Faire un don
Syria, Aleppo, 05. October 2016 In addition, Syrian schoolchildren – also including many Muslims – are writing messages to the global community on white balloons. These include such messages as “We want peace!”, “Give us our childhood!”, “We don’t want any more war!” and “We want to go to school!” These days, children at more than 2000 schools all over Syria are drawing and writing messages to the political decision makers of the European Union and United Nations under the motto “Peace for Children”. More than one million children are also signing a petition. This appeal for peace is a joint campaign being carried out by Catholic and Orthodox Christians in Syria, and members of all religious communities have been invited to take part.
Alep, Syrie – Octobre 2016

Aide à l’Église en Détresse
Initiative au parlement européen avec les enfants syriens

Des parlementaires européens vont parler directement à des écoliers d’Alep en Syrie, par Skype, ce mardi 6 décembre, Jour de la Saint-Nicolas.  En coopération avec l’œuvre pontificale Aide à l’Église en détresse (AED), Antonio Tajani, vice-président du Parlement européen, et Jan Figel, envoyé spécial pour la liberté de religion et de conviction de l’Union Européenne, l’événement permettra aux enfants – musulmans et chrétiens – de raconter leur histoire.

 

Ils répondront également aux questions concernant leur quotidien marqué par une guerre qui dure depuis plus de cinq ans et qui a coûté la vie à plus de 400 000 personnes. Ce conflit sanglant a aussi détruit 2 960 établissements scolaires. À cause de lui, presque deux millions d’élèves sur les quelque 2,9 millions d’enfants scolarisables ne peuvent pas fréquenter d’école. L’appel à la paix veut attirer l’attention sur le fait que les chrétiens et les musulmans de Syrie restent liés malgré les divisions engendrées par la guerre, contrairement à la situation qui règne en Irak.

 

Mark von Riedemann took some pictures of the thousands of drawings that the Syrian children have made asking for peace. Note that this is only a selection.

Des enfants syriens s’adressent aux occidentaux

Le Père Andrzej Halemba, responsable du Moyen-Orient pour AED international, avait élaboré l’idée de cette rencontre au terme de plusieurs visites dans la région. « La vidéoconférence entre des enfants syriens et des politiciens européens est rattachée à l’idée précédente des Images pour la paix en Syrie. Lors de cette campagne, organisée conjointement avec les Églises locales en Syrie – représentant environ 95 % de tous les chrétiens syriens –, Aide à l’Église en Détresse a collecté plus d’un million d’images et de lettres d’enfants de toutes les confessions, âgés de trois à seize ans, dans plus de 2 000 établissements scolaires d’Alep, Homs, Tartous, Yabroud et Damas », raconte le prêtre. « Ces messages et ces images constituent un appel à la paix vivant et innocent des enfants syriens qui s’adressent au monde occidental. »

 

Ils sont baptisés avec du sang

Parmi ces lettres, il y a notamment celle de Razan, 11 ans : « Je n’ai pas eu d’enfance. Mon foyer a été détruit. Ma vie a changé. Lorsque j’entends des explosions, j’ai peur. C’est comme ça pour beaucoup de bruits ; je suis très triste de voir mourir des enfants. J’espère que Dieu remettra tout dans l’état où c’était avant, et que Dieu sauvera notre pays la Syrie. »

Un autre bref message a été écrit par Shifa, 12 ans : « Père, tu me manques, mais tu seras toujours dans mon cœur. » Dans un poème, Shan, 12 ans, un enfant d’Alep, dépeint les souffrances pendant la guerre :

« Je prie, Dieu, mon pays souffre.
Le froid, le deuil et l’obscurité, pas d’électricité, pas de bougies.
Une mère appelle d’une voix ignorée
Le père, parti à l’aube.

Elle ignore s’il reviendra.

Je t’en prie, Dieu, ne nous abandonne pas au chagrin et à la faim. 
Dieu, veille sur nous, notre pays souffre.
Des enfants, tels le lever du soleil, apprennent dans l’obscurité ;
Nous attendons de bonnes nouvelles drapées de miséricorde,
Nous espérons un merveilleux sourire, tout autour de nous.

Mais ils ne trouvent que des cœurs noirs, plus noirs encore que le charbon.
Ils sont baptisés avec du sang et nous n’avons même pas de larmes.
Dieu, n’abandonne pas notre pays qui souffre »

 

Festivities in Damascus (provinceTouma), 05 October 2016 Peace for the children in Syria 2016 at the Greek-Melkite Patriarchate. In addition, Syrian schoolchildren – also including many Muslims – are writing messages to the global community on white balloons. These include such messages as “We want peace!”, “Give us our childhood!”, “We don’t want any more war!” and “We want to go to school!” These days, children at more than 2000 schools all over Syria are drawing and writing messages to the political decision makers of the European Union and United Nations under the motto “Peace for Children”. More than one million children are also signing a petition. This appeal for peace is a joint campaign being carried out by Catholic and Orthodox Christians in Syria, and members of all religious communities have been invited to take part.
 La paix pour les enfants – Syrie 2016′

Les représentants des Églises ont notamment rencontré Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne, Martin Schulz, président du Parlement européen, et Federica Mogherini, Haute-Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. À Genève, ils ont remis les messages des enfants à Filipo Grandi, Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés et au Prince Zeid Ra’ad Al-Huzain, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme.

Après la vidéoconférence  du 6 décembre entre les décideurs politiques à Bruxelles et les enfants à Alep, les images originales des enfants seront exposées dans l’une des grandes galeries du Parlement européen. Simultanément, le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a proposé d’intégrer les images qui lui ont été remises lors de la visite des patriarches à une exposition organisée conjointement avec UNICEF et intitulée « Standing Strong : The Human Faces of the Syrian Crisis » (Rester fort : le visage humain de la crise syrienne), qui sera présentée du 5 au 15 décembre au bâtiment Berlaymont de la Commission européenne.

 

L’exposition y montrera 18 des images ainsi que des photos d’enfants syriens faites par Aide à l’Église en Détresse. Ensuite, elle sera présentée de janvier à mars 2017 dans d’autres sites de l’Union européenne.

 


 

Articles récents