fbpx
X
Faire un don

Vigile pour les chrétiens persécutés

Un 27 avril pour prier et informer

SColvey-Jean-Pierre-Joly-1712-HR
Mgr Jean-Pierre Joly

Montréal, le 13 avril 2016 –  À 82 ans, Mgr Jean-Pierre Joly, continue de porter la flamme de son sacerdoce. Et, même à la retraite, il est impliqué dans nombre de groupes bibliques, fait du bénévolat et aide dans les paroisses des Laurentides où l’on a besoin d’un coup de main. C’est pourtant une émission de radio qui lui a inspiré la mise sur pied d’une vigile, laquelle aura lieu le mercredi 27 avril prochain, 19 h 30, à l’église de Saint-Sauveur-des-Monts.

« J’étais en voiture, quand j’ai entendu une émission, Plus on est de fous, plus on lit à la radio d’État. Quelqu’un avait lu Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde (Avec la collaboration de 70 contributeurs)* », se souvient-il.

« La personne qui avait recensé ce livre se disait profondément surprise de cette situation. J’ai acheté le livre, je l’ai parcouru. » Un premier parcourt qui le touche profondément, au point d’aller rencontrer Marie-Claude Lalonde, directrice nationale d’Aide à l’Église en Détresse, fondation pontificale qui sensibilise depuis plus de 60 ans à la situation des chrétiens persécutés à cause de leur foi. « J’ai découvert AED et j’encourage fortement », tient-il à dire.

« Ensuite, pendant plusieurs mois, j’en ai profité pour sensibiliser les gens. » Et comment réagissent-ils quand il leur en parle? « La majorité se demande : qu’est-ce qu’on peut faire? Je sens qu’ils sont touchés », indique-t-il. « Il y a aussi le fait que le pape François insiste beaucoup sur le témoignage de ces gens-là, une source de renouvellement pour les chrétiens d’Occident », tient-il à souligner.

 

 

Mgr Jean-Pierre Joly

Manque d’information

 

La Vigile du 27 avril prochain, organisée par le Groupe l’Étincelle des Laurentides en collaboration le bureau canadien d’Aide à l’Église en Détresse, sera bien sûr l’occasion de prier pour et en solidarité avec les chrétiens persécutés du monde entier. Mais, elle sera aussi l’occasion d’informer à propos de ceux et celles persécutés à cause de leur foi chrétienne, 75 % des cas de persécutions religieuses dans le monde, ce qui représente près de 200 millions de personnes.

« Les gens sont peu informés par les médias », observe Mgr Joly. Il espère continuer la sensibilisation après la vigile. De plus, cette situation difficile donne l’occasion aux chrétiens occidentaux de revisiter l’Évangile, « lequel nous dit que ces choses vont arriver, que ses disciples [Jésus] doivent s’attendre à la persécution, comme il est dit dans la dernière prière de Jésus, dans l’Évangile de Jean. »

Puis il y a aussi les deux Lettres de Pierre, « qui s’adressent aux chrétiens persécutés ». Enfin, Mgr Joly rappelle que l’un des principaux personnages de l’Église est lui-même un ancien persécuteur : Saint-Paul. Ce qui le convainc qu’encore aujourd’hui, « même le persécuteur peut changer. » Un espoir d’autant plus important en cette année de la Miséricorde.

 

 

 

New Picture (13)Vigile de prière pour les chrétiens persécutés mercredi 27 avril, à 19 h 30

à l’église de Saint-Sauveur-des-Monts, 205 Rue Principale
Pour se rendre à l’église de Saint-Sauveur-des-Monts
(à environ 1 km de la sortie 60)


De Montréal :

Prendre l’Autoroute 15 Nord jusqu’à la Sortie 60.
Prendre la première rue, la Rue Robert à gauche (viaduc)
Ensuite, tourner à droite aux lumières sur le Chemin Jean-Adam
Tourner à droite sur Avenue de la Gare/QC-364 E
Tourner à droite sur Rue Principale/QC-364 E

Information :
Région des Laurentides : 514-795-5515
Toute autre région : 514-932-0552, poste 224

 

 

 

*Paru en octobre 2013, ce livre coordonné par Samuel Lieven, rassemble la contribution de 70 personnes, dont Timothy Radcliffe, Andrea Riccardi et Mgr Jean-Michel di Falco

 


 

Articles récents