fbpx
X
Faire un don

 

Aide à l’Église en Détresse Canada

Une rentrée et un automne bien remplis !

« C’est sans conteste l’une des rentrées et l’un des automnes les plus occupés que nous aurons dans notre histoire », déclare Marie-Claude Lalonde, directrice du bureau canadien de l’Aide à l’Église en Détresse (AED), à propos de cette période qui sera marquée par quatre activités majeures ; la venue au pays de Mgr Ignatius Kaigama, archevêque de Jos au Nigeria et président de sa conférence épiscopale ; la campagne de reconstruction pour les chrétiens de la Plaine de Ninive en Irak ; la messe pour les chrétiens persécutés dans l’archidiocèse de Montréal ; et le lancement du rapport Persécutés et oubliés? 2015-2017 sur la persécution des chrétiens à travers le monde.

 

Mgr Kaigama, au Canada
dès le 31 octobre prochain

« Informer fait partie de notre mission », souligne Mme Lalonde. « Pour y être fidèles, rien de mieux qu’un témoin qui accepte de venir à notre rencontre. L’archevêque de Jos et président de la conférence épiscopale du Nigeria, Mgr Ignatius Kaigama, sera au Canada du 31 octobre au 4 novembre. Nous pouvons confirmer qu’il y aura des activités à Vancouver, Toronto et Montréal. Le Nigeria est particulièrement touché par la violence du groupe terroriste Boko Haram, et Mgr Kaigama saura nous faire saisir à quel point, et malgré quelques progrès, la situation demeure inquiétante pour toute la population. »

Monseigneur Kaigama participera à la messe pour les chrétiens persécutés, présidée pour une quatrième année consécutive par l’archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine, et célébrée le vendredi 3 novembre à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde.
« Une occasion unique de se recueillir pour et avec les millions de chrétiens qui, tous les jours, vivent de la discrimination ou de la persécution à cause de leur foi », rappelle Mme Lalonde. Robert Lebel, prêtre et chanteur populaire religieux bien connu au Québec et dans certains coins de la francophonie, un ami de l’AED, ainsi que la chorale et les musiciens du Centre étudiant Benoit-Lacroix, assureront une présence musicale de grande qualité à la liturgie.

 

Persécutés et oubliés : chrétiens sous attaques à cause de leur foi…

Une campagne et un rapport

Parmi les autres éléments à surveiller, la sortie d’un rapport et le lancement d’une campagne de collecte de fonds et d’information pour les chrétiens de la Plaine de Ninive en Irak qui reviennent progressivement. « Petit à petit, les chrétiens qui ont fui l’État islamique à l’été 2014 ont commencé à revenir », explique Mme Lalonde. « Aide à l’Église en Détresse soutient ce processus. Nous avons commencé la construction d’une centaine de maisons dans des localités chrétiennes de cette région. Mais ce n’est qu’un début ; bien sûr, notre campagne vise non seulement à amasser des sous, mais nous tenons également à informer le grand public à propos de l’importance de reconstruire la présence chrétienne en Irak. » Depuis la seconde guerre d’Irak en 2003, cette présence est constamment menacée par des groupes terroristes, dont le soi-disant ‘État islamique’. « Nous avons dénoncé le génocide dont ils se sont rendus coupables, rappelle-t-elle. Maintenant, et malgré les combats qui continuent dans certains secteurs, nous désirons faire en sorte que les chrétiens d’Irak, dont la présence est bimillénaire, reviennent chez eux. » Elle insiste : « Ce n’est pas idéologique : c’est leur terre ancestrale, donc concrètement, là où ils sont nés, comme leurs parents et leurs grands-parents! Partir est la dernière des solutions, et l’Aide à l’Église en Détresse fera tout ce qu’elle peut pour qu’ils retrouvent ces terres et puissent de nouveau y vivre », explique-t-elle. Des vidéos, des appels dans les réseaux sociaux, et un micro site web, viendront appuyer l’aspect informatif de la collecte de fonds.

Enfin, le Rapport Persécutés et oubliés? 2015-2017 sera publié au début de l’automne. Tous les deux ans, Aide à l’Église en Détresse recense et alerte sur la situation des chrétiens dans les pays où la persécution est la plus prononcée. Le rapport informe sur les manquements à la liberté religieuse que vivent un nombre impressionnant de chrétiens. « Une triste réalité que ce rapport international nous rappelle
avec douleur », souligne-t-elle.

« Enfin, ajoute-t-elle, les gens des Laurentides pourront également se recueillir lors de la seconde vigile organisée dans cette région par le groupe L’Étincelle des Laurentides. Cette année, les chrétiens persécutés d’Afrique seront à l’honneur. Elle se tiendra le mercredi 8 novembre prochain à l’église de Sainte-Adèle. »

Suivez l’actualité de l’AED-Canada sur les réseaux sociaux – Facebook, Twitter, Pinterest et Google + – et consultez régulièrement l’information sur le site web à l’adresse www.acn-aed-ca.org/fr.

 


 

Articles récents