fbpx
X
Faire un don

Communiqué: Pakistan – L’Église pleure les victimes de l’attentat-suicide au Pakistan

John Newton, AED Royaume-Uni

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

0923Pakistan_Bishop Shaw
©AED/ACN

Montréal, le mardi  24 septembre 2013Deux kamikazes ont déclenché les explosifs qu’ils portaient sur eux devant une église construite il y a 130 ans dans le nord du Pakistan. Cet attentat sanglant a coûté la vie à plus de 80 personnes.

Quelques heures après l’attentat-suicide, les évêques catholiques du Pakistan ont publié une déclaration condamnant fermement les assassinats perpétrés dimanche dernier dans l’église anglicane de Tous les Saints à Peshawar. Dans cette déclaration, Mgr Joseph Coutts, archevêque de Karachi et président de la conférence épiscopale du Pakistan, affirmait : « Cet attentat perpétré contre des hommes, des femmes et des enfants innocents pendant qu’ils priaient dans une église est un odieux acte de lâcheté. »

Lors d’un entretien accordé hier (lundi 23 septembre) à l’Aide à l’Église en Détresse (AED), Mgr Sebastian Shaw, administrateur apostolique de l’archidiocèse de Lahore, a dit : « Il y a 81personnes qui ont été inhumées hier et l’état de certains survivants reste critique. C’est très, très affligeant. »

Alors que les autorités pakistanaises indiquent que 81 personnes auraient perdu la vie – et que le nombre de blessés s’élève actuellement à 146 –, quelques sources chrétiennes estiment que le nombre de morts pourrait avoisiner en fin de compte plus de 100 personnes. Les kamikazes ont fait sauter leurs explosifs directement après le service dominical, devant l’église située dans le quartier de Kohati à Peshawar. Peshawar est la capitale de la province de Khyber Pakhtunkhwa, également appelée auparavant « Province de la frontière du Nord-Ouest », qui héberge de nombreuses bases de groupes islamistes extrémistes.

Le groupement militant Tehrik-e-Taliban Jandullah a déclaré avoir commis les attentats en représailles aux attaques de drones des États-Unis. En revanche, la principale mouvance des talibans du Pakistan, Tehrik-e-Taliban Pakistan (TPP), a clairement exprimé qu’elle ne portait nulle responsabilité de l’attentat commis contre l’église.

Dans sa déclaration, Mgr Joseph Coutts a dit que cet acte était une « preuve » que « l’intolérance religieuse et sectaire croissante … atteindrait des dimensions alarmantes. » L’archevêque a exigé que le gouvernement « entreprenne immédiatement des mesures pour arrêter les responsables de cet attentat » et a instamment demandé aux autorités de protéger les lieux de prière de toutes les minorités religieuses.

Mgr Sebastian Shaw a déclaré que tout le pays était bouleversé par ces nombreuses morts : « Nous en sommes très, très tristes. Tous les gens, et particulièrement les chrétiens, mais je crois vraiment que tous les gens au Pakistan sont très, très tristes à cause de cet événement. Chacun exprime son deuil parce que c’étaient des personnes innocentes. »

Nawaz Sharif, premier-ministre du Pakistan, a dénoncé l’attentat en disant : «  Les terroristes n’ont pas de religion et viser des gens innocents est contraire aux préceptes de l’islam et de toutes les autres religions. » Après l’attentat, un deuil national de trois jours a été décrété du 23 au 25 septembre. Mgr Coutts a annoncé que l’ensemble des institutions éducatives chrétiennes demeureront fermées pendant ces trois jours.

290794_332790670084430_813020397_oEnfin hier, le Mouvement pour le développement de la jeunesse chrétienne (CYDM) et l’International Christian Concern (ICC) ont enregistré leur protestation devant le Lahore Press Club et du Pendjab Assembly Hall (Lahore). Protestation à laquelle ont apporté leur support les leaders spirituels catholiques que sont le Révérend Morris Jalal CAP et le père. Shahzad Khokhar CAP (directeur de la jeunesse catholique ministère Archidiocèse de Lahore – Pakistan) ainsi que des centaines de jeunes s’étant réunis en solidarité avec leurs frères et sœurs.

Le CYDM a déclaré trouver «  vraiment pénible de voir que de si nombreuses familles chrétiennes aient perdu leurs proches dans cette attentats suicides brutaux. C’est inhumain et nous condamnons cette attaque contre la communauté chrétienne. Nous prions pour que les âmes puissent reposer en paix et que Dieu donne du courage à ces familles pour qu’elles puissent supporter ces pertes irréversibles. Soyons unis dans la prière pour eux et pour les personnes à travers le monde qui sont persécutées pour leur foi en Jésus-Christ et puissent ces souffrances apporter la paix éternelle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents