fbpx
X
Faire un don

Syrie

Plus d’un million d’enfants – appel à la paix

 

Damas/Königstein/Montréal, le 6 octobre 2016 — « Paix pour les enfants »; telle est la devise avec laquelle les élèves de plus de 2000 établissements scolaires de toute la Syrie dessinent et écrivent ces derniers jours des messages adressés aux responsables politiques de l’Union européenne et des Nations unies. Cet appel à la paix constitue une action commune de chrétiens catholiques et orthodoxes, à laquelle sont également conviés les membres de toutes les autres communautés religieuses.

IInitiative oecuménique et interreligieuse, la demande par les enfants syriens destinée à l'Union européenne et aux Nations-Unies à travers des histoires et des dessins est un appel au monde pour qu'advienne la paix en Syrie.
Initiative oecuménique et interreligieuse, la demande par les enfants syriens destinée à l’Union européenne et aux Nations-Unies à travers des histoires et des dessins est un appel au monde pour qu’advienne la paix en Syrie.

 

À Damas, Homs, Yabroud, Alep, Marmarita et Tartous, les enfants de toutes les communautés chrétiennes célèbrent le 6 octobre comme une journée d’action commune pour la paix. Ils y expriment leur désir de paix à travers des chants, des danses, des pièces de théâtre, des prières et d’autres activités.

 

À Alep, certains des enfants parleront de leur sort personnel. Sœur Annie Demerjian, l’une des organisatrices locales, indiquait un peu plus tôt à Aide à l’Église en Détresse : « Lorsqu’un enfant raconte par exemple qu’il a perdu son père, nous prierons ensuite pour tous les enfants de Syrie qui ont perdu leurs parents, frères ou sœurs. » le vendredi 7 octobre, une cérémonie centrale se déroulera à Damas, à laquelle assisteront également des groupes composés de 50 à 75 enfants, venus des plus grandes agglomérations du pays.

 

« Donnez-nous notre enfance »

 

« Je suis extrêmement touchée par la démarche à laquelle participent nombre d’Églises locales, et heureuse que notre organisation collabore », indique Marie-Claude Lalonde, directrice d’Aide à l’Église en Détresse. « Les enfants sont l’avenir de ce pays, et ce geste rappelle qu’ils ne veulent pas partir outre-mer : ils désirent rester – tout comme leurs parents – et reconstruire ce que ces cinq années de guerre ont créé. Il est temps que la communauté internationale écoute le cri du cœur des plus petits! », renchérit Mme Lalonde. « J’invite tous les Canadiens et les Canadiennes à prier avec les enfants. Rendez-vous à l’adresse https://acnmercy.org/fr/enfants-de-syrie ».

 

Les enfants des établissements scolaires syriens – et, parmi eux, également de nombreux musulmans – rédigent aussi leurs messages à la communauté mondiale sur des ballons blancs. Ils écrivent par exemple : « Nous voulons la paix! », « Donnez-nous notre enfance! », « Nous ne voulons plus de la guerre! » et « Nous voulons aller à l’école! »

 

The Syrian Children’s Petition for PeaceLa guerre en Syrie a coûté la vie à des milliers d’enfants. Selon les informations fournies par Oxford Research Group, rien que les deux premières années de guerre ont fait plus de 11 500 victimes parmi les enfants. La moitié des 11,4 millions de Syriens déplacés dans le pays même ou réfugiés dans d’autres pays sont mineurs. Plus de 2,1 millions d’enfants en Syrie ne peuvent pas fréquenter d’école à cause de la guerre. Beaucoup d’entre eux sont sévèrement traumatisés. Souvent, les enfants ne sont pas seulement victimes des actes de guerre en soi, mais aussi d’enlèvements, de torture et d’exploitation sexuelle.

 

L’action des enfants en faveur de la paix repose sur une suggestion de l’œuvre pontificale Aide à l’Église en Détresse. Depuis le début du conflit en mars 2011, l’organisme international de charité catholique s’engage en faveur des victimes de la guerre et fournit une aide financière bénéficiant surtout aux familles qui ont perdu leur maison, qui ont dû fuir ou qui ont été déplacées. Cette aide finance principalement des projets dont l’objectif est d’assurer la survie immédiate des personnes en détresse, et en particulier des enfants et des bébés.

 

Le soutien financier est majoritairement utilisé pour procurer des logements destinés aux familles généralement nombreuses, pour assurer l’approvisionnement en denrées alimentaires de base et médicaments vitaux, en lait pour bébés et en couches-culottes, vêtements d’hiver chauds ainsi qu’en mazout et en électricité. Par ailleurs, le soutien permet aussi aux enfants d’aller à l’école. Par l’intermédiaire des évêques chrétiens et des structures ecclésiastiques locales, l’aide parvient immédiatement aux familles en détresse, et ce, indépendamment de leur religion. Au cours des cinq dernières années, près de 19 millions de dollars d’aide d’urgence ont été accordés.

Un millions d'enfants en Syrie demandent la paix. Joignez votre voix à la leur!
Un millions d’enfants en Syrie demandent la paix. Joignez votre voix à la leur!

 

*Inscrivez-vous sur le site web : https://acnmercy.org/fr/enfants-de-syrie/. Cela se fait en indiquant son courriel et son nom et en cliquant sur l’onglet Prier. Merci de soutenir la voix des enfants de Syrie pour la paix.

 

Texte: Eva-Maria Kolmann, ACN-International 
Adaptation : Mario Bard, AED-Canada


 

Articles récents