X
Faire un don

COMMUNIQUÉ: L’Égypte au référendum – « Je ne peux que recommander aux chrétiens d’accepter la Constitution »

Au sujet du référendum constitutionnel qui s’étalera sur deux jours en Égypte à compter d’aujourd’hui, l’évêque Mgr Kyrillos William Samaan s’est exprimé en faveur d’une acceptation du projet constitutionnel.

ÉGYPTE 2

Oliver Maksan , AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

Montréal, mardi 14 janvier, 2014 – Dans une interview accordée samedi dernier à l’œuvre internationale de bienfaisance catholique Aide à l’Église en Détresse, l’évêque copte catholique d’Assiout a affirmé : « Le texte constitue indubitablement une amélioration de ce qui était valable sous les Frères musulmans. Je ne peux que recommander expressément aux chrétiens d’accepter ce projet. Si la Constitution est vraiment prise au sérieux, alors la situation des chrétiens d’Égypte s’améliorera aussi de manière décisive. »

Mgr Kyrillos William Samaan a souligné que le texte prenait en considération toutes les franges sociales en Égypte. « C’était différent dans la Constitution de Mohamed Morsi. » La communauté chrétienne d’Égypte s’en réjouirait beaucoup. Les organes de presse chrétiens assureraient une promotion massive de l’acceptation du projet.

ACN-20130918-00969
©AED/ACN

À son avis, aucun problème ne surgirait du fait que la version remodelée de l’article 2 de la Constitution stipule que le droit islamique restera, comme dans la précédente Constitution, la source de la législation égyptienne. « Il y longtemps que c’était le cas en Égypte. Déjà bien avant Morsi. Cela ne nous a jamais nui, à nous autres chrétiens. Ce qui est plus important, c’est que le nouvel article 3 garantisse aux chrétiens et aux juifs l’autonomie au niveau des questions ayant trait au statut personnel et aux affaires religieuses internes. »

Un comité constitutionnel de cinquante personnes

Mgr Kyrillos William Samaan s’est aussi montré optimiste concernant les questions relatives à la construction d’églises qui, jusqu’à présent, avaient été soumises en Égypte à une procédure d’autorisation extrêmement restrictive. « La Constitution garantit aux adeptes des religions dites du ciel, c’est-à-dire aux musulmans, aux chrétiens et aux juifs, les même droits à la construction de lieux de culte. Elle prévoit par ailleurs que tous les détails devront être fixés par le nouveau Parlement au cours de sa première séance. J’espère que nous autres chrétiens seront alors enfin libres d’édifier et de rénover des églises. »

Début décembre 2013, un comité constitutionnel composé de cinquante personnes avait achevé la révision de la Constitution précédente adoptée sous l’ex-président Morsi, et remis le projet au président par intérim Adli Mansur. Des représentants des Églises avaient également participé à cette révision.

ÉGYPTE 3Mgr Antonios Aziz Mina, évêque de Giseh, siégeait dans ce comité constitutionnel en tant que  représentant de l’Église copte catholique. Celle-ci compte environ 250 000 fidèles. Les citoyens égyptiens résidant à l’étranger avaient jusqu’à dimanche pour exercer leur droit de vote. Aujourd’hui et demain, les 51 millions de citoyens égyptiens ayant droit de suffrage seront appelés à leur tour aux urnes. Les Frères musulmans rejettent ce référendum, qu’ils qualifient d’illégal. L’expérience montre que le taux de participation électorale est très faible en Égypte. Seuls quelque 33 % des Égyptiens ayant droit de vote avaient participé au scrutin concernant la Constitution précédente élaborée sous l’ex-président Morsi.

Pour des observateurs, le taux de participation et d’acceptation constituera un premier test d’opinion officiel concernant le cap du gouvernement de transition instauré par l’armée après la destitution du président Morsi le 3 juillet 2013. Conformément à la feuille de route annoncée par l’armée pour la restructuration politique de l’Égypte, le référendum constitutionnel devrait être rapidement suivi d’élections législatives et présidentielles. Pour l’instant, il n’est pas encore clair dans quel ordre se dérouleront ces mesures.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recent Posts