fbpx
X
Faire un don

Photo: Au centre, Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque grec catholique Melkite d’Alep,
Mme Sylvie Soulard, Présidente du CA d’Aide à l’Église en Détresse Canada (AED)
et Marie-Claude Lalonde, directrice du bureau canadien d’AED.

Aide à l’Église en Détresse, Canada

Mgr Jeanbart à l’AED Canada

« Alep est dans un état lamentable ». C’est que confiait Mgr Jean-Clément Jeanbart, lors de son passage dans les bureaux d’Aide à l’Église en Détresse Canada à Montréal, le 26 avril dernier, quelques jours après la rupture du cessez-le-feu. 

 

Dans un entretien vidéo d’une dizaine de minutes, maintenant disponible sur la page Youtube du bureau canadien de l’organisme international, l’archevêque de l’archéparchie gréco-melkite d’Alep a indiqué que les habitants de la ville – ancien poumon économique de Syrie – sont terrorisés par les bombardements « inopinés » dans les zones où habitent les civils,
« victimes innocentes » de ce conflit.

 

« Maintenant, tout le monde est en chômage, en mode de survie », indique l’archevêque. « Nous essayons de leur offrir des provisions, des paniers de nourriture, plus de l’aide pour les dépenses » qui concerne la maison. Depuis les débuts du conflit en 2011, l’Église de Syrie se tient aux côté de ceux et celles qui ne peuvent ou ne veulent partir, et soutient comme elle le peut, grâce entre autres, à des organismes comme Aide à l’Église en Détresse.

 

 

L’Église de Syrie : la première de l’histoire chrétienne

Si l’aspect humanitaire est essentiel et que l’Église y répond aux meilleurs de ses capacités, l’aspect historique est également important. Après tout, l’Église de Syrie est la première Église chrétienne du monde! « Le plus important pour moi comme pasteur, comme évêque comme successeur des apôtres, c’est ma foi. L’Église en Syrie est la première des Églises. Les premiers chrétiens, c’était des chrétiens des Syrie », explique l’archevêque.

 

« La vie chrétienne a commencé avec ces juifs qui sont devenus Nazaréens. On les a appelés plus tard à Antioche ‘‘chrétien’’. Mais ici, […] la vie chrétienne a commencé, à Alep, à Tyr, à Sidon, toutes ces villes en Syrie et au Liban.»  C’est aussi « l’Église de Syrie qui a guéri Paul de sa cécité, c’est l’Église de Damas qui l’a baptisé, l’a confirmé et l’a envoyé pour prêcher l’Évangile. » Pour Mgr Jeanbart, il est « très important de garder ce leg extraordinaire.»

 

Enfin, la présence chrétienne est aussi un vecteur de convivialité islamo-chrétienne, « qui peut aider les musulmans à connaître les chrétiens et les aider à ne pas les considérer comme des gens qui viennent d’autre planète.»

 

Son appel est sans équivoque : « Aider les Syriens qui n’ont plus rien, et aider ces Aleppins qui n’ont plus rien et qui ont besoin d’être soutenu, […] pour pouvoir continuer à vivre, et finalement, préparé des jours meilleurs avec la paix qui vient. », espère tout de même l’archevêque.

 

D’abord diffusé lors de la Vigile de prière pour les chrétiens persécutés du 27 avril dernier, tenu à l’église de Saint-Sauveur-des-Monts dans les Laurentides, le témoignage de Mgr Jeanbart est maintenant disponible sur la chaîne Youtube d’Aide à l’Église en Détresse Canada

 

 

Dons pour la Syrie

L’organisme international de charité catholique soutient encore cette année de nombreux projets de proximité avec l’Église syrienne. Paniers de nourriture, lait et couches, soutien au logement, accès à des médicaments. Depuis 2011, les bienfaiteurs d’Aide à l’Église en Détresse ont soutenu la population syrienne avec un montant de plus de 14 millions de dollars.

Pour faire un don : https://secure.acn-aed-ca.org/fr/
Ou encore : 1-800-585-6333

 


 

 

Articles récents