fbpx
X
Faire un don

COMMUNIQUÉ: Irak – Choqués, remplis de douleur et inquiets

Reinhard Backes, AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

Appel des archevêques de Mossoul, en Irak : « Nous invitons tous les hommes et les femmes de conscience dans le monde entier à faire pression sur ces militants, afin qu’ils cessent leurs destructions »

  PRESSURE-1

Montréal, le jeudi 24 juillet, 2014 – C’est en faisant appel d’une façon vibrante que les archevêques de Mossoul, en Irak, se sont adressés à la communauté internationale en exigeant plus d’aide extérieure pour les minorités irakiennes. Eu égard aux violences qui règnent toujours dans certaines parties du pays, ils ont déclaré : « Nous, archevêques de Mossoul de toutes confessions, sommes réunis à Erbil – Ankawa – sous la direction de Sa Béatitude le Patriarche Raphaël Louis Ier Sako. Nous sommes choqués, remplis de douleur et inquiets de ce qui est arrivé aux chrétiens innocents de Mossoul en raison de leur appartenance religieuse. C’est un crime contre l’humanité, comme l’exprimait Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations unies et ‘une tache de honte qui ne devrait pas être tolérée ‘ comme l’a qualifié Ban Ki Moon, secrétaire général de la Ligue arabe. C’est purement et simplement un crime, une persécution évidente, que nous condamnons et que nous dénonçons ».

Dans cet appel transmis à l’œuvre internationale de bienfaisance catholique Aide à l’Église en Détresse, les archevêques ont déclaré qu’ils exigeaient du gouvernement de leur pays de protéger les chrétiens et les autres minorités, d’apporter un soutien financier aux familles déplacées ayant tout perdu et d’établir une liste de tous les dommages subis dans le but d’obtenir des dédommagements.

En outre, les archevêques ont dit : « Nous invitons tous les hommes et les femmes de conscience en Irak et dans le monde entier à faire pression sur ces militants, afin qu’ils cessent de détruire des églises et des monastères et de brûler des écrits et des reliques de l’héritage chrétien, qui constituent aussi un héritage précieux de l’Irak et du monde entier. Toute affirmation selon laquelle un accord aurait été passé entre les militants et des hommes d’Église est entièrement fausse, car ce qui est advenu est un crime absolu et ne peut être ni nié ni justifié ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents